La Grande Boucle est enfin partie et nous avons pu voir, malgré les restrictions sanitaires, les machines et équipements utilisés par les champions.

Le Tour de France, même s’il arrive “tôt dans la saison 2020”, est quand même l’occasion de sortir de nouveaux vélos et matériel. La plupart de ces éléments est déjà connue, mais le Tour est aussi l’occasion de voir comment les pros se sont appropriés la chose. Cette année, du fait de la bulle sanitaire, impossible d’approcher les vélos, les photos sont réalisées de loin quand les machines sont visibles…

  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel

Vélos aéros ? Légers ? Polyvalents ?

  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel

Le marché s’interroge. Doit-on faire des vélos à tout faire et donc polyvalents, ou doit-on proposer des machines typées et donc plus exclusives ? La question est posée et ce qu’on voit sur ce Tour ne permet pas d’avoir de réponse tranchée, en fait. D’une part, il y a des marques de vélos qui ont choisi d’avoir un vélo soit typé, soit polyvalent, et d’autres parts, il y a les coureurs qui trouvent que telle ou telle machine correspond plus à leur style ou à l’étape du jour ! Bref, on trouve de tout et il est difficile de trancher. On remarque cependant que les équipes phares ont pour la plupart choisi d’utiliser des vélos polyvalents, Pinarello, Bianchi, Wilier, Cannondale, Merckx et Specialized… Et que leurs coureurs-utilisateurs n’ont pas l’air de s’en plaindre ! Côté vélo typé, ceux qui ont fait leur sortie sur ce Tour sont surtout des aéros. On retrouve ainsi le Canyon Aeroad, le Merida Reacto IV et le Scott Foil…

Les transmissions

Nous n’avons pas aperçu de prototype de quoi que ce soit. Mais vu les conditions de travail et que le Tour dure 3 semaines, cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien de neuf… Ce qu’on remarque, c’est qu’il n’y a que des transmissions électroniques. Plus de mécaniques… Les coureurs ne sont finalement pas tous adeptes des commandes supplémentaires pour les transmissions. On voit de moins en moins de boutons grimpeur ou sprinter sur les machines. Sur les vélos en Sram, on voit toujours des boutons sprinters Di2 en revanche… Les grosses cassettes 11-29, 11-30, 10-33 font que plus personne n’en change en fonction du cours de l’étape. Chez Sram toujours, alors que le 50-37 était le double plateau réservé aux pros, on a vu sur la plaine du 54-41 et pour la montagne du 52-39. A voir si une cassette plus “normale” sortira…

  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel

Disques et patins

  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel
  • 2020 Tour Matériel

Les patins sont en voie de disparition. Sur le Tour, on avait seulement 3 équipes 100% patins. Ag2r, Ineos-Grenadiers et Jumbo-Visma sont les derniers tenants de l’ancien système de freinage. Dans 3 équipes, on a du panaché. Chez Groupama-FDJ, certains coureurs passent d’un système à l’autre (Pinot, Bonnet, Gaudu, Madouas) en fonction de la configuration du terrain, même chose chez UAE Team Emirates (Pogacar, Kristoff et d’autres). En revanche, les coureurs de Sunweb ont adopté un seul type de freinage pout tout le Tour, voire toute la saison… Les autres équipes sont 100 % disques, même si chez CCC-Team, l’un des vélos de secours de Greg van Avermaet était à patins, mais c’était vraiment le seul et peu. Côté dimensions de rotors, on est sur du 160 mm/140 mm presque partout. Sauf chez B&B Hôtels Vital Concept P/B KTM et Arkea Samsic où c’est du tout 140 mm… Mais on remarque surtout que les disques de freins Shimano sont “retravaillés” dans certaines équipes. Modèles VTT (XTR) ou prémices du nouveau groupe Dura-Ace ? Nous avons eu la réponse à Clermont Ferrand, il s’agit des disques XTR, a priori choisis car moins sensibles au voile…

Boyaux et tubeless

On attend toujours le tubeless en fait. Continental, Specialized, Pirelli, Vittoria ont ce type de pneumatiques au catalogue, mais sur les premières étapes du Tour 2020, il n’y avait quasiment rien. Seules les équipes UAE Team Emirates et EF Pro Cycling font rouler quelques coureurs (et pas des moindres) avec leurs Vittoria Corsa Tubeless reconnaissables à leurs flancs noirs. Chez UAE, ils sont faciles à identifier car ils sont montés sur des roues Campagnolo Bora WTO. Le boyau reste donc incontournable à ce niveau pour des raisons de poids notamment. Pas tant pour le poids du pneumatique en lui-même que pour celui de la jante et donc de la roue…

Les équipes en détails

Les articles seront complétés au fur et à mesure que nous aurons de nouvelles informations !

Les vélos du Tour 2020

Contact : Le Tour