Des pavés, des monts, de la pluie et beaucoup de vent, l’épreuve d’ouverture belge a été fidèle à sa réputation ! Il y avait du beau monde et du beau matériel !

En attendant la suite des évènements avec le Covid-19 qui, en plus de perturber nos vies, pourrait entraîner des annulations d’épreuves, le peloton s’est élancé en Europe sur les premières épreuves majeures. Le Omloop Het Nieuwsblad 2020 est le rendez-vous inaugural du marathon des classiques ! Nous avons profité des paddocks de départ pour faire un petit tour du matériel utilisé en ce début de saison. Des paddocks, car en plus de l’épreuve masculine, il y a également un Omloop Het Nieuwsblad dames ! Les éditions 2020 ont eu deux beaux vainqueurs, Jasper Stuyven chez les hommes et Annemiek Van Vleuten, championne du Monde en titre, chez les dames. Des spécialistes des conditions et parcours difficiles. Il n’y a pas de secret !

Même matériel, mais confort différent !

Les parcours des deux épreuves sont assez proches en termes de difficultés. Monts, pavés, bordures, les concurrentes ont affronté les mêmes choses que les hommes ou presque, il n’y a que le kilométrage qui diffère. Les femmes avaient ainsi 123 km à parcourir, là où les hommes en avaient 200. On retrouvaient donc les mêmes solutions “techniques” sur leurs machines. Avec souvent des montages moins haut de gamme aussi, certes… Mais ce qui différe le plus c’est la logistique. Là où les teams masculins ont des bus et nombre de véhicules, les femmes ont des camping-cars, voire des minibus, et se contentent souvent d’une seule voiture d’assistance. Dommage, mais les spectateurs étaient là, le spectacle aussi !

  • Omloop Het Nieuwsblad 2020
  • Omloop Het Nieuwsblad 2020
  • Omloop Het Nieuwsblad 2020
  • Omloop Het Nieuwsblad 2020
  • Omloop Het Nieuwsblad 2020
  • Omloop Het Nieuwsblad 2020
  • Omloop Het Nieuwsblad 2020
  • Omloop Het Nieuwsblad 2020
  • Omloop Het Nieuwsblad 2020

Le banc d’essai du matériel et des classiques

Le Omloop Het Nieuwsblad 2020, première épreuve pavée de la saison, permet aux équipes d’affiner leur choix de matériel pour les Flandriennes mais aussi de tester de nouveaux cadres et composants qui seront exploités ou mis en production plus tard dans la saison. Une bonne occasion de faire un premier point, voici quelques exemples de ce que nous y avons vu ! On note que le disque est devenu la norme, même si quelques équipes font encore de la résistance chez les hommes. Chez les dames, on a parfois la sensation que c’est pour des raisons de moyen que le disque est présent ou absent… Les jantes carbone sont incontournables, le boyau demeure la référence, même si on voit de plus en plus de tubeless. Il y a aussi quelques pneus, là encore chez les dames… Le 25 mm est la norme, le 28 bien présent. Les selles “courtes” ont la cote, les guidons monoblocs aussi. Tout ce matériel est flambant neuf et semble sorti des cartons ! Un vrai plaisir pour le passionné… En voici un avant-goût avant que la suite n’arrive, équipe par équipe dans les liens qui viendront s’ajouter en bas de cette page.

Le matériel du Omloop

Les hommes

Dames

Omloop Het Nieuwsblad 2020(ouvre un nouvel onglet)

Contact : Omloop