Périphériques Tests

Goodyear Eagle Sport, pour rouler longtemps…

Goodyear Eagle Sport

Avec l’Eagle Sport, Goodyear propose un pneu endurant et résistant pour s’entraîner dans de bonnes conditions. Abordable, cette enveloppe se montre à la hauteur de ses ambitions, même si elle présente quelques limites.

Dans la série des pneus de route destinés à un usage sportif chez Goodyear, il y a l’Eagle Sport. Un pneu plus orienté endurance que performances mais qui sait se montrer agréable à l’usage. Nous allons voir ce qu’il a à nous proposer…

Des caractéristiques “basiques”

Goodyear 2021 route
L’Eagle Sport bénéficie d’une gomme très efficace qui sera idéale pour s’entraîner. Crédit Goodyear

Ce pneu est constitué d’une carcasse Nylon 60 TPI, en trois plis, de tringles souples en aramide et dispose surtout d’une chape Dynamic:Pace Anticrevaison Silice qui augmente sa résistance à la crevaison de 8% par rapport à celle des Eagle F1. Un gain à la crevaison mais aussi à l’usure. Notre enveloppe était en 25 de section et affiche 25 mm gonflé à 7,5 bars. La balance affichait un poids moyen de 259 g. Un peu élevé pour un pneu de compétition mais pour s’entrainer c’est plutôt bien. Nous l’avons monté sur des jantes Fulcrum Racing 5 LG sans difficulté, les tringles passent bien et assurent une bonne tenue. On retrouve sur la chape des gravures, mais la chape est bien lisse. Les picots de moulage sont très présents ! Et on va voir que sur la durée ils restent en place longtemps…

Goodyear Eagle Sport
Ces pneus ont un sens de rotation qui permet aux sculptures de se déformer. Crédit Frédéric Iehl

Mettre la (bonne) pression

On a tendance à vouloir gonfler fort, question d’habitude. À 7,5 bars, le Goodyear Eagle Sport est assez tonique dans les relances et au roulage. Il est cependant un peu raide et surtout sur chaussée humide on ne ressent pas une adhérence exceptionnelle. Attention, le pneu ne glisse pas à tout bout de champ, mais si on conserve un pilotage agressif eh bien, on ne le gardera pas longtemps ! Il faudra donc négocier les courbes avec une grande mesure. Maintenant si on baisse la pression à 6,5 bars, le pneu reste dans notre cas parfaitement exploitable d’un point de vue dynamique. On ne ressent alors ni dérive ni écrasement en danseuse et surtout le confort s’améliore notablement même sans atteindre des sommets. Et du côté du grip, c’est mieux. Mais malgré cela, sur le mouillé on reste loin des performances d’un pneu pluie ou hiver. Il faudra donc rester calme dans ses prises d’angle et y aller en douceur. Côté usure, après plus de 1 000 km en endurance, et donc avec des sollicitations moindres on le concède, il y a toujours des picots de démoulage, la chape ne semble pas entamée et surtout on n’entrevoie pas les habituelles coupures, grosses ou petites, que nos pneus usuels ont sur les mêmes routes dans les mêmes conditions. Pour l’instant donc, aucune crevaison et nous avons beaucoup roulé sur le mouillé. Le pneu semble donc très endurant et fiable.

Notre avis

Goodyear Eagle Sport
La chape s’use très très lentement ! Certains picots restent en place. Crédit Frédéric Iehl

Avant de juger le Goodyear Eagle Sport, vous devrez faire quelques essais de pression afin de trouver celle qui vous permettra de l’exploiter au mieux. En y allant quart de bar par quart de bar, vous devriez trouver le bon compromis. Le gonfler à bloc est donc très une mauvaise idée. A la bonne pression on aura un pneu tonique, agréable, plus confortable et plus adhérant. Sur le sec, il permet dès lors, un pilotage assez agressif, sur le mouillé, il faudra cependant lever le pied. Il pourra donc être utilisé en course le cas échéant si le sol est sec… Mais il brillera surtout sur les entraînements, qu’il s’agisse d’endurance pure ou de fractionné. On retrouvera des sensations proches d’un pneu de course, même si le rendement, l’adhérence et la nervosité sont moindres. Le Goodyear Eagle Sport est donc un bon pneu de préparation. Son coût abordable, son endurance et sa résistance à la crevaison devraient donc vous convaincre. Il existe en 25, 28 et 30 mm de section.

Fiche technique du Goodyear Eagle

  • Chape : Dynamic:Pace Anticrevaison Silice
  • Carcasse : Nylon 60 TPI
  • Section : 25 mm
  • Section mesurée pour un 25 mm : 25 à 7,5 bar
  • Poids : 259 g (253 g et 264 g)
  • Prix : 27 €

À retenir

Les points positifs

  • Endurance
  • Résistance à la crevaison

Les points à améliorer

  • Adhérence sous la pluie
  • Confort sportif quand même

Contact : Goodyear Bike, Race Company

0 comments on “Goodyear Eagle Sport, pour rouler longtemps…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :