En parallèle de ses TCR, Giant dévoile de nouvelles roues SLR, tubeless, à patins ou à disque. Des roues étudiées pour la performance…

Avec le cadre, les roues sont les éléments essentiels de la performance du vélo. Giant propose de nouvelles versions des Wheelsystems SLR 1 et 2 qui trouveront leur place sur les vélos de la gamme mais aussi sur d’autres machines bien sûr !

Roues giant 2021
Un gros travail a été effectué sur les moyeux pour gagner en fluidité. Crédit Giant

Plus efficaces, plus tubeless !

  • Roues giant 2021
  • Roues giant 2021

Les nouvelles roues Giant SLR sont exclusivement tubeless. Les jantes carbone des SLR 1 et SLR 2 sont en effet sans crochet. Cette construction leur permet de donner un ballon plus rond au pneumatique ce qui apporte un plus en termes de confort et de tenue de route. Ainsi un pneu de 23 mm monté sans crochet offre-t-il la même section qu’un 25 mm. Mais cela a aussi un effet bénéfique sur l’aérodynamique du couple roue-pneumatique. La transition entre les deux est ainsi plus linéaire, plus fluide. On gagne de l’ordre de 1 watt quand l’angle est important par rapport à la direction du vent. Pour des raisons de sécurité, il est impératif que pneus et jantes soient étudiés pour fonctionner ensemble. Les tubeless Giant utilisent ainsi des tringles mêlant Kevlar et carbone de manière à ne pas s’étirer avec le temps.

Légèreté, rigidité et moins de frottements !

Par rapport à l’ancienne génération de SLR1, les écarts sont sensibles. Les Giant Wheelsystems SLR 1 sont déclinées en versions patins et disque et en 42 et 65 mm de haut. Les SLR 1 42 “patins” pèsent 62 g de moins que les versions 2020. Pour les SLR 1 42 Disc l’écart se monte à 128 g. Sur les SLR1 65 “patins”, on gagne 129 g et ce gain se monte à 145 g sur la version SLR1 65 Disc. A hauteur et types de pneumatiques et de freinage équivalents, les Giant sont plus légères que leurs concurrentes “connues”. La résine employée sur les jantes à patins dispose d’une température de transition vitreuse élevée, HTG, qui permet un freinage plus puissant sans risque de faire “ramollir” la jante. La rigidité n’est pas non plus oubliée, Giant emploie toujours une tension différente pour les rayons pousseur et tracteur. C’est le Dynamic Balanced Lacing (DBL) pierre angulaire des WheelSystems Giant. La tension s’égalise lors du pédalage donnant un surcroît de rigidité à la roue par rapport à la concurrence.

Giant Wheelsystems SLR
Le rayonnage est étudié pour avoir une tension équilibrée quand la roue tourne. Crédit Giant

Les moyeux ont également été optimisés pour la rigidité en étant le plus large possible. Mais un gros travail a aussi été effectué tant sur les roulements que sur le système de “roue libre” des moyeux SLR 1. Les rochets sont traités DLC (SLR 1 et SLR2) afin de limiter les frottements et d’augmenter leur durée de vie. Tout ceci amène à un gain de 69 % en termes de friction par rapport à un DT 240 pour les moyeux SLR 1…

Moyeux Giant
Les roulements et le mécanisme de roue-libre ont été optimisés. Crédit Giant

Des SLR 1 et des SLR 2. A disque ou patins…

Ces roues devraient arriver à la rentrée en accessoires et un peu avant sur des TCR 2021 ! Les prix ne sont pas encore connus et elles ne seront plus disponibles qu’en version tubeless. Ne montez donc pas de pneu avec chambre dessus…

Les modèles Giant Wheelsystems SLR 1 42 et 65

Les modèles Giant Wheelsystems SLR 2 42 et 65

Contact : Giant