Actualités Périphériques

Repente présente la Latus M

Repente Latus M Serran

Repente propose désormais une version plus étroite de sa selle Latus CL, la M. Les Latus sont des selles “courtes” appréciées des coureurs pros.

Les selles courtes ont le vent en poupe car elles facilitent la position aérodynamique en limitant l’appui périnéal tout en assurant un bon dégagement des cuisses. Dans la gamme Repente, ce sont les Latus CL et M (la nouveauté !) qui sont en charge de ce rôle ! La Latus CL qui est employée par de nombreux athlètes sponsorisés par Repente est assez large avec ses 152 mm. La M, dernière née de la marque, n’en fait plus que 142. Elle se montrera donc plus adaptée aux petits gabarits.

Repente Latus M Serran
Le canal central est assez profond. Crédit Repente

Identique à la CL, sauf dans sa largeur

  • Repente Latus M Serran
  • Repente Latus M Serran

La Latus M conserve les mêmes caractéristiques que la Latus CL. Sa coque est fabriquée en autoclave à partir de fibres unidirectionnelles de carbone. Elle comporte également, comme la Latus CL, des renforts en carbone tissé afin d’augmenter la rigidité de la structure. Le châssis en carbone adopte toujours des sections différentes afin d’optimiser, là encore, confort et rigidité. L’assise comporte un large canal pour soulager la pression périnéale et le rembourrage est en EVA de manière à assurer un soutien parfait. La forme de la selle évite aussi au cycliste de “glisser” vers l’avant en lui offrant un appui stable. Elle se destine à tous les cyclistes que ce soit pour la route, le Gravel ou le VTT. Les athlètes pros des différentes équipes Repente, Team Caja Rural RGA, Ceratizit Wnt and Bepink l’ont déjà adoptée. La Latus M fait 240 mm x 142 mm, ne pèse que 140 g et coûte 218 €. Un tarif toujours compétitif dans cette catégorie de produit.

Repente Latus M Serran
La Latus M convient aussi pour les femmes. Les athlètes de l’équipe Ceratizit WNT l’utilisent également. Crédit Repente

Contact : Repente, Alternativ Sport

 

Publicités
Publicités

2 comments on “Repente présente la Latus M

  1. Les normes UCI influent sur tous les composants afin de mieux les contourner. Tout à l’avant désormais pour favoriser d’autres chaînes musculaires. Bon, tant que la répartition des masses sur le vélo reste cohérente pourquoi pas

    • Ce n’est pas réellement tout à l’avant. Ces selles permettent en fait de faire “tourner” la position autour de la boîte de pédalier. En gros, il faut imaginer qu’on conserve sa position habituelle par rapport à ses points d’appui, mais qu’on pédale dans une très légère descente par rapport à la verticale. On n’avance donc pas simplement la selle. On l’avance, on la monte, on baisse la potence et on allonge cette dernière ! Cela réclame un peu de travail mais ce n’est pas compliqué. Si on se contente de bouger sa selle seule, il y a des chances qu’on ait plus d’inconfort que de gains…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :