Actualités

Vélofollies 2020, un salon de passionnés !

2020 VéloFollies

A Courtrai, en plein cœur des Flandres Belges, s’est tenu comme toutes les mi-janvier, les Vélofollies. Un salon du cycle enthousiasmant sur bien des points. A découvrir !

La Belgique est avec l’Italie, le pays du vélo ! Les allées des Vélofollies 2020 en témoignaient autant que les stands. Le passionné qui s’y rendait pouvait découvrir tout ce qui a deux roues et des pédales pour se mouvoir. Avec ou sans moteur, car le VAE était avec le Gravel bien présent dans les Flandres !

Les vélos Belges

La Belgique ne produit pas que des champions, elle fait aussi des vélos ! Et ce salon est l’occasion de les voir. On retrouve des vélos aux noms plus ou moins connus, mais souvent avec des rapports qualité-prix étonnants. Bref, Outre-Quiévrain il y a des affaires à faire et des choses à découvrir loin des sentiers balisés…

  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 VéloFollies

Les vélos “étrangers”…

Bien sûr, il y avait de très grandes marques de vélos aux Vélofollies, mais ce qui a attiré notre attention ce sont les noms que nous n’avons pas l’habitude de croiser sur des évènements hexagonaux et ceux qui ont proposé des choses étonnantes. Voici donc un petit tour d’horizon de ce qu’on pouvait voir là-bas en plus en matière de vélo, non Belge. Très subjectif mais bon…

  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 Velofollies
  • Vélofollies 2020
  • 2020 Velofollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 Vélofollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 Velofollies
  • 2020 Velofollies

Des VAE de route bien évidemment

Nous ne sommes pas dans l’exhaustif, mais la tendance vue sur le salon est le choix du système Ebikemotion X35 pour les vélos sportifs. Cela permet de conserver des lignes “dynamiques”, de rendre l’assistance quasi invisible et de contenir le poids. Nombre de marques prestigieuses font confiance à ce système. L’autre système qui connait de l’actualité, c’est la motorisation Polini qu’on retrouve aussi sur des marques italiennes prestigieuses. Un système qui permet aussi d’avoir plusieurs batteries sur le même cadre…

  • Vélofollies 2020

Les roues et les pneus

Il n’y avait pas forcément de nouveautés en termes de roues et de pneus à Courtrai, mais il y avait des marques et des produits méconnus de ce côté de la frontière. Des options à découvrir…

  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies

Les composants et accessoires…

Voici une petite sélection de ce qui a retenu notre attention dans les allées des Vélofollies 2020. Là encore, point trop de nouveautés, mais plein de choses intéressantes, voici notre choix, là encore toujours subjectif !

  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies

L’entretien

Nos amis belges roulent par tous les temps et ils entretiennent donc bien leurs vélos ! Voici quelques produits aperçus là-bas. En plus de Morgan Blue bien sûr qu’on ne présente plus !

  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies

Les vêtements

Et pour finir, quelques textiles et accessoires qui sont dans les tendances actuelles. Visibilité, protection anti pluie, confort et performance sont de la partie.

  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies
  • 2020 VéloFollies

Photos : Crédit Frédéric Iehl

Publicités
Publicités

3 comments on “Vélofollies 2020, un salon de passionnés !

  1. Awesome post! Keep up the great work! 🙂

  2. Ce qu’il y a de surprenant c’est qu’une majorité de cadres se ressemblent . seul les ténors comme Pinarello colnago Basso qui apparement doivent être les seuls avoir leur propre service d’ingénierie et de R end D restent uniqueS .
    c’est à se demander si les autres n’achètent pas leur cadre a un seul fabricant asiatique.
    Le truc détestable c’est aussi pour trop de marques et notamment les grands généralistes américains et taïwanais!!! cette détermination à nous imposer les disques c’est moche ça reste plus lourd mal pratique et les interventions dessus sont mal aisées et pour quels pseudo bénéfices????? Cela reste très pénible, car pour ceux qui ont investit dans trois ou quatre paires de belles roues c’est assurément un frein au renouvellement sur le haut de gamme . L’avantage c’est que ça alimente un beaux marchés de l’occasion . Chercher l’erreur induite par une industrie qui déjà a très mauvaise presse quand à son souci écologique…. les directeurs du marketing se fourvoient n’ayant pas encore intégré que nous avons changer d’époque et si ils continuent dans cette impasse « philosophique » leur clients iront donner du travail au façonnier de cadre haut de gamme sur mesure carbone acier ou titane car chez Sarto victoire levacon ou kerautret on obtiens encore ce que nous voulons .

    • Les logiciels utilisés en conception et en simulation dans les bureaux d’études sont les mêmes d’un fabricant à l’autre… Les passages en soufflerie donnent aussi les mêmes résultats. Tout ceci débouche sur des solutions identiques pour combiner légèreté, rigidité et plus ou moins d’aérodynamique. De plus si une marque a un produit qui marche, les autres essaient de s’en rapprocher. C’est valable pour les grandes marques qui développent leurs propres produits, mais aussi pour celles qui fabriquent des cadres génériques vendus sous d’autres labels. D’où l’uniformité du marché en matière de cadres. Pour les cadres métalliques cela a toujours été le cas d’une certaine façon. On a des tubes toujours plus ou moins cylindriques et identiques dans leurs caractéristiques mécaniques et les “petites” différences portent en fait uniquement sur la coupe du cadre, sa finition et sa qualité de fabrication.
      Pour l’arrivée en force et forcée du disque, rien n’oblige le pratiquant à acheter. Vous avez raison ,quand on a un parc de roues de qualité, on peut envisager de les utiliser jusqu’à usure complète décalant l’investissement dans un nouveau vélo de plusieurs années. Le marché de l’occasion peut en bénéficier, les chiffres de vente des vélos à disque peuvent aussi être impacté ou pas. Ce qui est vrai en revanche, c’est qu’il y a de moins en moins de nouveautés et de produits dédiés aux freins à patins dans les catalogues… Et donc même si on a du budget et des cadreurs capables de réaliser des cadres pour freins à patins, on aura du mal sans doute à trouver dans le futur des fabricants de transmission qui proposeront des composants pour le freinage sur jantes. On a encore quelques années devant nous quand même…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :