Après avoir investi dans une tenue de pluie haut de gamme, pour être parfaitement protégé, il ne reste qu’à monter des garde-boues !

Nous sommes bien d’accord, les garde-boues ne sont pas très esthétiques. Mais leur fonction première est de protéger le cycliste des projections de la route. Pour être trempé, en effet, pas besoin d’être sous la pluie. Une bonne chaussée humide, la fonte de la neige ou la saumure suffisent amplement à glacer un bonhomme ! Les garde-boues sont donc une très bonne option si vous roulez longtemps, par tous les temps et que vous tenez à un certain confort. Ils vous protégeront bien, mais il n’y aura pas de miracle pour vos pieds, le bas du collant long et bien sûr les parties basses du vélo. Mais comme il n’y a pas un seul type de garde-boues, voici comment les choisir !

  • garde-boue Zefal tube diagonal
  • fourche sale
  • Dessous du cadre de vélo plein de projection.
  • Mise en place du Garde boue arrière clipsable
  • tube de selle sale

Les intégraux

C’est certainement la solution la plus efficace et la plus fiable pour ceux qui roulent tout le temps. Mais il faut disposer d’un bon passage de roue dans la fourche et le cadre car la “lame” passe au dessus du pneu… Il y a donc peu de cadres de courses qui sont vraiment compatibles en fait, l’espace étant trop ténu en ces endroits. Surtout si en plus on monte des pneus un peu “gros”… Il y a en revanche plus de cadres “cyclosportifs” qui le permettent, mais souvent avec des modèles spécifiques de garde-boues qui utilisent les fixations intégrées au cadre. Les garde-boues intégraux sont fixés de façon “permanente” à l’aide de collier ou de vis. Mais cela se démonte quand même ! C’est juste long… Les “lames” englobent parfaitement le pneu et comme les gardes-boues sont généralement longs on peut mettre des bavettes pour protéger au mieux ses pieds.

Vélo Méral Francis
Les randonneuses, comme ce Méral Francis, adoptent des garde-boues enveloppants qui réduisent les projections à néant. Crédit Meral

On a donc la meilleure protection possible, cela ne vibre pas, ne bouge pas, mais les changements de roues et le nettoyage du vélo sont plus compliqués. Il est aussi plus délicat de mettre le vélo dans une voiture. Car avec ou sans roue, il a le même encombrement… C’est donc idéal pour un vélo d’hiver qu’on ne prendra que quand le temps sera mauvais, ou pour le vélotaf… On pourra de la sorte lui adjoindre un éclairage puissant et permanent. Il faudra compter entre 25 et 50 € suivants les modèles…

  • Garde-boues SKS BLUEMELS
  • garde-boue fixes Lifeline
  • garde-boues Zefal Paragon
  • Garde-boue fixe BBB SlimGuard

Quelques modèles…

  • BBB SlimGuard, 50 €
  • Lifeline fixe, 26 €
  • SKS Bluemels, 27 € et 35 € suivant couleurs
  • Stronglight Compétition 35 mm, 18 € à 20 € suivant couleurs
  • Zefal Paragon, 35 €

Les “demi garde-boues”

Ils sont presque aussi encombrants que les intégraux, mais ils se montent partout et s’enlèvent assez facilement. Les demi garde-boues sont en effet compatibles avec tous les modèles de cadres. En effet, ils prennent appui sur les fourreaux de fourches ou les haubans. Rien ne passe entre le pneu et le cadre ou la fourche. Ils ne réclament pas un réglage compliqué et ils sont assez indépendants de la dimension du pneu. Le degré de protection est, de plus, quasiment aussi bon que les intégraux. Même si le tube de selle et la douille de direction restent très exposés aux projections, les vêtements sont, eux, préservés. Du côté des “défauts”, le vélo conserve le même encombrement roues démontées que roues montées. Le montage est aussi sensible aux chocs et vibrations. Il faut parfois procéder à un “recalage” de l’ensemble en route, surtout sur mauvaises chaussées. Côté budget on est aux alentours des 20-65 €…

  • garde-boues Topeak Defender R1 et R2
  • garde-boue SKS Raceblade
  • Garde-Boue Crud

Quelques modèles…

  • Crud MK3 700c, 45 €
  • Lifeline, 19 €
  • SKS Race-Balde Pro Stealth Series, 60 €
  • Topeak Defender R1 R2, 50 €

Les détachables

garde-boue Zefal Swanroad
L’articulation sert à placer le garde-boue au plus près de la roue. Crédit Zefal

Issus du VTT, les détachables sont constitués d’une “plaque” fixée sous le tube diagonal et d’une gouttière fixée au niveau de la tige de selle. Il y a deux versions, la route qui reste dans des dimensions minimes et la VTT qui se montre beaucoup plus large. La version routière est plus “discrète” mais le degré de protection est en deçà de celui des intégraux, la version VTT protège le cycliste nettement plus mais avec une prise au vent supérieure… À vous de choisir, nous avons opté pour ce dernier modèle.

garde-boue avant Zefal Croozer
Il existe des garde-boues avant pour vélo de route se fixant sur ke tube diagonal comme ce Zefal Croozer. Crédit Zefal

L’avantage de ce matériel est qu’il se met en place et s’enlève sans outillage et en quelques secondes. On peut donc se décider à la dernière minute avant de sortir, ou procéder à un démontage rapide pour monter dans un véhicule le cas échéant. Le coût est également un élément à prendre en compte puisqu’on se situe aux alentours des 10 à 20 € par élément.

  • Garde-boue Zefal Swan Road
  • garde-boue Zefal Deflector RC50
  • Zefal Deflector FC50
  • garde-boue XLC MG C 05
  • garde-boue XLC arrière
  • Garde-Boues Defenedre RC 1- RC 11
  • garde-boue arrière SKS X Tra Dry
  • SKS S-Board et S-Blade
  • Garde-boue arrière Road Catcher
  • Gard-boue BBB Mudcatcher II
  • Garde-boue de tube diagonal SKS X Board

Quelques modèles…

  • BBB RoadCatcher, 15 € pour l’arrière – Mudcatcher II, 9€ pour l’avant
  • SKS X-Tra Dry, 13 € pour l’arrière – X-Board, 10 € pour l’avant
  • Topeak Defender RC 11, 22 € pour l’arrière
  • Topeak Defender M2, 22 € pour l’arrière
  • XLC arrière, 11 € pour l’arrière – MG C 05 9 € pour l’avant
  • Zefal l’arrière RM 50, 15 €pour l’arrière – FC 50, 7 € pour l’avant
  • Zefal Croozer, 9 € pour l’avant

L’Ass Saver

Garde-boue de selle SKS Splatter
Le garde-boue de selle se lotionne comme ceci. Mais c’est efficace. Crédit SKS

C’est le petit dernier de la famille. Apparu en 2011, cette petite “bavette” en plastique semi-rigide prend place sous la selle et protège le séant et le bas du dos des projections. Pour le reste on reste exposé. Mais l’avantage d’avoir un fond de cuissard sec ne se négocie pas ! L’Ass Saver et ses clones n’ont pas d’incidence sur les performances du vélo ce qui explique qu’on le voit parfois au départ des courses sur des vélos de coureurs professionnels. Le coût est encore modique puisque de l’ordre de 10 € également…

  • Gard-boue arrière Ass-Saver
  • Garde-boue SKS S-Guard
  • garde-boue XLC mini
  • garde boue de selle Lifeline
  • garde-boue de selle Velox

Quelques modèles…

  • Ass Saver, 9 €
  • Lifeline arrière, 7 €
  • SKS S-Guard Splatter, 8 €
  • Velox Universel, 7 €
  • XLC mini garde-boue 15 €
  • Zefal Shield, 7 €

Contact : Ass saver, BBB Cycling, Lifeline, SKS, Stronglight, Topeak, Velox, XLC, Zefal