Depuis 1971 la société coréenne HJC fabrique des casques. Pour l’auto, la moto et bien sûr le vélo ! Ces derniers sont esthétiques, techniques et donc à découvrir !

Apparus dans le World Tour en 2019 seulement, les casques HJC se positionnent clairement en haut de gamme en termes de prestations. Ils couvrent également tous les besoins, de la simple ballade au record de l’heure ! Car chaque modèle est testé en soufflerie, et dispose d’un fabrication Inmold optimisée pour réduire le poids. Pas la sécurité !

L’Ibex 2.0 au sommet

  • Réglage du Selfit
  • Système de rétention HJC Serlfit

L’Ibex 2.0 est la vitrine des casques HJC. Il est très léger avec ses 200 g, et il utilise un système original pour assurer le maintien occipital : le Selfit. L’arceau est plaqué sur le crâne par un système d’élastique qui supprime tout mécanisme. Il existe 5 points d’ancrage pour ajuster la pression. Le casque est aérodynamique, mais ventilé avec ses 16 évents qui exploitent l’effet Venturi. A l’intérieur du casque se trouvent deux systèmes qui améliorent la circulation de l’air. Il y a d’abord le Coolpath qui permet de “décoller” le sommet du crâne du casque de façon souple et l‘Advanced Air Channel 2.0 qui assurent une circulation optimale de l’air. L’Ibex 2.0 existe en 7 coloris, noir, blanc, gris/ligne blanche, Navy/blanc, gris/menthe, blanc/rose, rouge/noir. Il sera disponible en trois tailles 51-56, 55-59, 58-63. Il sera en vente à partir de février 2020 au prix de 250 € environ.

  • HJC Ibex 2.0
  • casque HJC Ibex 2.0

Pour les sorties rapides, le Furion 2.0

Cool Airpath
Le Cool Airpath est ce “X” qui isole le crâne du casque favorisant un passage d’air frais sans compromettre la sécurité.

Vendu 200 € environ, le Furion 2.0 est aussi à classer dans les hauts de gamme. Il sera également en vente en février 2020. Profitant du savoir faire en matière de casques moto de la marque, le Furion 2.0 vise les épreuves rapides et conviendra donc dès lors aux sprinters. Son profil aérodynamique lui permet de gagner quelques watts, environ 7%. Ses 12 aérations font jouer à fond l’effet Venturi pour remplir le casque d’air frais. Elles sont aidées en cela par l’Advanced Air Channel 2.0 et le Coolpath. Le maintien occipital est également assuré par le système Selfit. Le Furion 2.0 pèse 190 g, ce qui est quasiment un record. Il est disponible en trois tailles, 51-56, 55-59, 58-63 et 8 coloris – noir, blanc, rose, navy, blanc/or, dégradé olive, dégradé rouge, dégradé gris.

  • Casque HJC Furion
  • Casque HJC Furion

Le Valeco, petit frère de l’Ibex…

  • casque HJC Valeco
  • casque HJC Valeco

Le Valeco accuse 220 g sur la balance et fort de ses 12 aérations avec effet Venturi, il se montre très intéressant pour une utilisation en reliefs variés. On pourra s’attaquer aussi bien à la plaine qu’à la montagne avec lui sans craindre la surchauffe ! Il dispose d’un système de canaux internes qui guide l’air chaud vers la sortie et d’un système de maintien occipital plus traditionnel. En effet on retrouve un système avec molette unique qui enserre l’arrière du crâne. Il existe lui aussi en 3 tailles, 51-56, 55-59, 58-63 et 9 coloris – noir, argent/blanc, rouge/noir, navy/noir, blanc, olive/noir, gris noir, jaune/noir et Lotto-Soudal. Il coûte 150 €.

maintien occipital par molette
L’autre système de maintien occipital d’HJC est plus “courant”.

L’Atara, l’entrée de gamme séduisante

L’Atara est également une nouveauté 2020 qui ne sera disponible qu’à partir de février. Vendu 100 € environ, ce casque se montre également très léger avec ses 210 g. Il est disponible dans les 3 tailles usuelles de la marque, 51-56, 55-59, 58-63 et 5 coloris, noir, rouge, blanc, jaune néon, navy. Il reprend la qualité de fabrication des autres casques HJC avec des mousses anti-bactériennes démontables et lavables. Comme les autres modèles, il est livré avec des mousses de rechange, une housse pour le lavage et un sac pour protéger le casque lorsque vous l’emmenez avec vous.

casque HJC Atara
L’Atara est abordable, mais ce n’est pas un casque “basique “. Crédit HJC

La Formule Un des casques HJC est le Adwatt

casque adwatt avec visière
C’est dans cette configuration que l’Adwatt est le plus efficace. Crédit HJC

Ce ne sera pas le modèle le plus vendu ou le plus “utilisé”. Mais le HJC Adwatt est certainement le casque le plus “connu” de la marque. En effet, c’est le modèle utilisé par Victor Campenaerts pour son Record de l’heure à 55,089 km/h. Il est aussi employé par les coureurs de Lotto-Soudal en contre la montre. Optimisé avec sa visière, il a de tout aussi bons résultats aérodynamiques quand il en est dépourvu. La visière dispose de fixations magnétiques. Le maintien occipital est assuré par le système Selfit également présent sur l’Ibex 2.0 et le Furion 2.0. L’Adwatt exploite l’effet Venturi pour sa ventilation. Il existe en trois tailles – 54-56, 57-59, 60-63- et deux coloris : noir ou blanc. Son prix est de 350 € environ. Mais c’est son poids qui s’avère le plus étonnant avec 280 g sans visière et 340 g avec. Bluffant pour casque de chrono ou de triathlon.

Contact : HJC France