Spécialisé dans la fabrication de chaînes depuis 40 ans, KMC propose des produits de haute technologie compatibles avec tous les systèmes d’indexation. Une option à considérer…

On choisit une des chaînes KMC pour optimiser sa transmission et non pour en baisser le coût d’usage. La marque produit en effet des chaînes très techniques qui entendent apporter un plus à l’utilisation. Résistance à la corrosion, meilleure fluidité, légèreté, fiabilité les chaînes KMC ne manquent pas d’atouts.

Pratique avant tout

KMC MIssing Link
Les maillons rapides s’appellent Missing Link chez KMC.

Toutes les chaînes KMC se verrouillent avec un maillon rapide, qu’elles soient 9, 10, 11 ou 12 vitesses et vélo “musculaire” ou à assistance électrique. Inutile d’acquérir un outil coûteux. Ce maillon n’est pas réutilisable en revanche. On peut le démonter, mais il sera endommagé par l’opération, devenant de la sorte le maillon faible. Les chaînes 9, 10 et 11 vitesses passent aussi bien sur des indexations Shimano, Sram que Campagnolo.

Presque pour tous les systèmes d’indexation

Pour le 12 vitesses, c’est utilisable sur le Campagnolo, le Shimano (VTT pour le moment) et le Sram VTT. Les chaînes nécessaires au groupes Sram AXS sont en effet beaucoup plus étroites. On reconnait au premier coup d’œil les chaînes 12 vitesses, car ce sont les seules qui ont des plaquettes et axes “pleins” dans les versions haut de gamme (DLC, XSL, X). L’autre chose à prendre en compte c’est qu’il n’y a aucun besoin de réfléchir quand on monte sa chaîne. Elle n’a pas de sens d’utilisation, il n’y a donc pas de risque de l’utiliser mal…

Une gamme technique !

KMC DLC11
La surface des maillons des chaînes KMC DLS est durcie. Crédit KMC

KMC tente d’apporter un plus avec chacun de ses produits. Le top de gamme est constitué par les DLC, 12, 11 ,10 vitesses. Ces chaînes sont présentées en version noire ou noire-jaune, noir-rouge, noir-bleu, noir-vert et noir-orange. Mais plus que le côté décoration, elles disposent d’un traitement de surface durcissant au diamant qui les rend plus résistantes, mais aussi plus fluides. En termes de poids on est entre 220 g et 244 g en 110 maillons avec le maillon de verrouillage avec un tarif de l’ordre des 100 €. KMC a aussi travaillé sur une chaîne TT qui consomme encore moins de watts…

De la légèreté aussi

chaîne X11SL
La version XSL dispose de maillons et de rivets creusés. Crédit KMC

Avec les KMC XSL, on entre dans la légèreté avec un poids de 234 g en version 11 vitesses, il existe aussi des 10 et 9 vitesses. Les prix sont aux alentours des 75 €… Ces chaînes sont disponibles en couleurs titane-or ou argent. Mais pas de 12 vitesses ici. Cette dernière, la X12 a besoin de matière pour rester résistante. Elle n’est donc disponible qu’en version X aux alentours de 50 € mais en 6 coloris dont une version avec le traitement EPT. Ce dernier est un traitement anti rouille qui se prêtera parfaitement bien à un usage en milieu extrême. Sortie hivernale, cyclocross, début de saison ou bords de mer seront ses terrains d’action privilégiés. Il faudra quand même penser à nettoyer et lubrifier sa chaîne…

Chaîne X12 EPT
Les chaînes 12 vitesses sont avec maillons et rivets “pleins”. Ici cette X12 est traitée EPT. Crédit KMC
KMC X10_EPT
La chaîne X10 est ici traitée EPT contre la corrosion. Crédit KMC

Et le VAE ?

KMC propose des chaînes renforcées pour les vélos à assistance électrique. Elles sont marquées d’un petit “e” suivi du nombre de vitesses. Cela commence à 9 et se termine à 12 ! On dispose là aussi du traitement EPT sur certains modèles. En revanche elles ne sont plus avec des plaquettes et des rivets creux. Les rivets sont également polis de façon à augmenter leur surface de contact. Leur charge de rupture atteint alors 450 kg. Les tarifs suivant finition et nombre de vitesses commencent à une vingtaine d’Euro pour atteindre les 50 €.

chaîne KMC e10_EPT
Celle Chaîne KMC est prévue pour les VAE et dispose du traitement EPT anti corrosion. Crédit KMC

Contact : KMC, Savoye