Kask et le Team Ineos, (anciennement Sky) ce sont des années de partenariat technique. La marque transalpine propose désormais des casques Replica, pour ressembler à Egan Bergal ou ses coéquipiers !

Les différents modèles de la gamme Kask ont été développés avec les coureurs du Team Sky devenu Ineos cette saison. Chris Froome, Geraint Thomas et maintenant Egan Bernal ont été les premiers à tester ces casques typés et à les faire évoluer et triompher. Kask a décidé de proposer coloris Ineos sur ses 3 modèles haut de gamme destinés à des utilisations bien ciblées. Les tarifs et spécifications techniques restent identiques qu’ils soient en couleurs catalogue ou teintes Replica Ineos ! Petits rappels des spécifications techniques…

Le Valegro pour grimper !

Casque Kask Valegro Ineos
Le Kask Valegro est le plus polyvalent de la gamme. Crédit Kask

Le Valegro dispose de 37 entrées et sorties d’air qui lui permettent d’être parfaitement ventilé. Son design lui permet de fonctionner également quand l’allure n’est pas élevée et en fait un partenaire idéal pour le grimpeur. Le contact avec la tête de l’utilisateur a été optimisé puisqu’il est 70 % moins important que la concurrence. Côté sécurité, la fabrication In-Mold garantit une bonne diffusion de l’onde de choc. Les canaux internes guident les flux d’air et participent dès lors à la bonne ventilation de l’ensemble. On retrouve le système Octofit pour le maintien du casque, la jugulaire en cuir écologique et bien sûr des mousses séchant vite et antibactériennes. Il y a également la possibilité de placer ses lunettes soit sur l’avant, soit à l’arrière du casque. Le Valegro coûte 190 € et pèse 180 g en taille S.

Le Protone pour tout faire ?

Avec le Protone, on dispose d’un casque aérodynamique quel que soit l’angle de la tête ou peu s’en faut. Crédit Kask

Ici nous avons le matériel idéal pour les circuits vallonés négociés à bonne allure et ce casque c’est le Protone. Ce Kask est en effet très aérodynamique. Mais il se montre assez bien ventilé et surtout son aérodynamique reste bonne même si le cycliste regarde ses pieds ou incline plus ou moins la tête. Ce qui nous arrive tous sur la durée… Il est également utilisable en montée à la condition qu’on roule assez vite pour le “remplir” d’air. Il dispose bien entendu de la sangle jugulaire en cuir écologique, du système Octofit, d’un rembourrage 3D Dry fabriqué en Coolmax, anti-bactérien bien sûr, qui sèche très vite et est démontable. Le Protone pèse 215 g et coûte 235 €. La construction In-Mold qui combine plusieurs parties de la coque renforce encore le pouvoir d’absorption des chocs sur ce modèle et surtout la coque plus “fermée” car aérodynamique limite les risques d’éclatement en cas d’impact.

L’Utopia pour aller vite

Casque Kask Utopia Ineos
L’Utopia est fait pour aller vite aussi, comme en témoigne sa coque fermée. Crédit Kask

Assez léger avec ses 235 g, toujours en taille S, l’Utopia est à la pointe de la technologie côté confort. Il dispose de 9 évents qui s’intègrent parfaitement à son profil aérodynamique. Son rembourrage interne est constitué d’un nouveau matériau (le Resistex) élaboré à partir d’un filament de charbon actif qui permet de garder la tête sèche et saine du fait des propriétés filtrante et anti-bactérienne de ce matériau. La coque aérodynamique a été étudiée pour réduire le bruit du vent au niveau des oreilles de son utilisateur. A l’intérieur du calotin de larges canaux drainent l’air chaud et font de ce casque un modèle plus confortable que son aspect ne le laisserait penser. Mais dans les montées pentues et lentes, l’extraction de l’air chaud ne sera pas sa tasse de thé, loin de là. Il dispose lui aussi du système de maintien Octofit et de la fameuse jugulaire en cuir écologique. Il coûte 250 €.