Le Moustache Dimanche 28 n’est pas un VAE de route comme les autres. Il a été pensé de A à Z afin de procurer des sensations et de la vitesse, même sans assistance. Un machine de choix pour s’y remettre ou continuer à rouler tout simplement.

Les Dimanche 28 ne se veulent pas exclusifs du tout. Ils ont pour ambition de convenir à tous les utilisateurs sportifs. Que ce soit pour une sortie entre amis ou pour un voyage au long court, le Moustache Dimanche 28 répond présent. Les concepteurs ont voulu en faire un vélo plaisir en développant une partie cycle en aluminium très roulante et en l’associant à un moteur Bosch Active Line Plus. Le résultat est plus que réussi et séduisant. On est face à un vélo de cyclosport par sa géométrie, apte à porter des bagages légers pour la randonnée et qui en garde donc sous la pédale quand l’allure monte.

Cyclistes en montée avec des VAE Moustache Dimanche 28.7
En montée l’apport de l’assistance est indéniable et permet de monter rapidement au train ou en accélérant. Crédit Moustache Bikes-Jérémie Reuiller-1996

Un chassis pensé pour la performance et parfaitement secondé par les roues.

VAE Moustache Dimanche 28.7
C’est le haut de gamme de la collection Dimanche 28. Le Moustache Dimanche 28.7 utilise des roues carbone et des périphériques allégés qui le rendent plus léger. Crédit Moustache Bikes.

L’assistance c’est bien, mais voilà quand on a encore de la cuisse, on peut vite dépasser le seuil ou le VAE coupe le courant sur le plat… les fameux 25 km/h et c’est là finalement qu’on ressent le plus la différence de comportement entre un VAE et un vélo normal... Son châssis en aluminium 6061 hydroformé, mais surtout largement dimensionné, n’absorbe pas beaucoup d’énergie. Le châssis a été étudié aussi pour abaisser au maximum le centre de gravité (technologie Hidden Power), ce qui est permis par le positionnement de la batterie et du moteur. Un gros travail a également été effectué sur la partie haute du cadre de façon à conserver une bonne flexibilité verticale afin de garantir un confort optimal. Qui est bien évidemment renforcé par la géométrie plus courte et plus haute. On se pose naturellement sur cette machine en limitant les contraintes cervicales et dorsales. On retrouve des disques de 160 mm sur ce vélo, 3 fixations de porte-bidons et divers points d’ancrage pour garde-boues et porte-bagages. Le châssis est également plaisant à piloter vu les angles choisis. Le Dimanche est également décliné en version Open, un cadre “mixte” qui permet d’être “enjambé” sans effort. La partie cycle est associée à des roues maison en aluminium (Dimanche 28.1 ou 28.5) ou en carbone (Dimanche 28.7) prévues pour le tubeless et étudiées pour compléter les qualités dynamiques du cadre.

VAE Moustache Dimanche 28.7
Tous les Moustache Dimanche sont disponibles en version Open. Un cadre mixte qui permet de faciliter “la montée et la descente” du cycliste en préservant le comportement routier. Crédit Moustache Bikes

Le moteur est un exemple de douceur et d’efficacité

Moteur Bosch Active Line Plus VAE Moustache Dimanche 28.7
Les Moustache Dimanche 28 sont tous équipés du moteur Bosh ActiveLine Plus qui apporte une grande souplesse lors des transitions propulsion assistée/musculaire. Crédit Moustache Bikes

Le moteur Bosh Active Line Plus dispose d’un couple de 50 Nm qui lui permet d’être très fluide lors que la coupure de l’assistance. On évite le on/off, c’est souple et presque insensible. Et surtout en propulsion “musculaire” on n’a pas la sensation de traîner le vélo.. On ne sent guère d’à-coup en danseuse, non plus, l’assistance est toujours présente. Par contre, les différents niveaux d’assistance sont eux très bien perçus quand on les change. Le moteur est associé à une batterie PowerPack de 500 Wh qui permet d’effectuer de très longues sorties… Mais là encore tout dépend du cycliste et de sa façon de rouler. Le compteur Kiox qui pilote l’assistance fournit également les données cyclistes usuelles mais aussi la puissance développée pour le cycliste. Car le VAE reste un vrai vélo où il faut toujours pédaler.

Compteur Bosch Kiox
Le compteur Kiox et la commande d’assistance déportée sont particulièrement pratiques à l’usage. Crédit Moustache Bikes- Jérémie Reuiller
Batterie Bosch VAE Moustache Dimanche 28.7
La batterie peut se démonter pour être rechargée ou remplacée. Elle est protégée par un carénage et tient avec un système de verrouillage par clé. Pas de risque de la perdre. Crédit Moustache Bikes.
Pédalier du VAE Moustache Dimanche 28.7
Le pédalier double du Dimanche 28.7 est en 50-34. Il est seulement disponible avec des manivelles de 170 mm. C’est bien la seule critique à formuler. Crédit Moustache Bikes.

La gamme est très complète

VAE Moustache Dimanche 28.1
Le premier modèle de la gamme, le Dimanche 28.1 est un flat bar qui permettra de se familiariser avec la pratique routière. Crédit Moustache Bikes.
VAE Moustache Dimanche 28.3
Le dimanche 28.3 est les premier “course” de la gamme avec son groupe Shimano Tiagra. Crédit Moustache Bikes

Il y a en effet pas moins de 4 niveaux de prix et deux versions de cadre (la normale et l’Open). On commence avec le Moustache Dimanche 28.1 un flat bar qui conviendra aux “débutants” sur route que le cintre course rebute. Il est équipé lui d’un mono plateau, d’une transmission Shimano Tiagra, d’un compteur Purion et coûte 3 199 €. Le Dimanche 28.3 est la version course du précédent, mais avec double plateau et compteur Kiox pour un tarif de 3 699 €. Le Dimanche 28.5 coûte 4 499 € mais propose un groupe Shimano Ultegra mécanique, des roues et des périphériques aluminium avec un compteur Kiox lui aussi. Enfin au sommet de la gamme, il y a le Dimanche 28.7 qui coûte 5 299 € avec son compteur Kiox et son groupe Shimano Ultegra mécanique, mais avec périphériques et roues carbone.

VAE Moustache Dimanche 28.5
Le montage de cette machine est un peu moins haut de gamme que celui du Dimanche 28.7, mais même avec ses roues aluminium, le Dimanche 28.5 reste dynamique. Crédit Moustache Bikes.

Contact : www.moustachebikes.com