Disposer d’un vélo qui est bon partout, qui aide et ne pénalise pas, est le rêve de tous les cyclistes. Et jusqu’à maintenant, le Cannondale SuperSix Evo Hi-Mod répondait parfaitement à ce critère. En sera-t’il de même avec la version 2020 ?

Produit phare de Cannondale, le SuperSix Evo est une machine très appréciée de ses utilisateurs. A tel point d’ailleurs que chaque nouvelle version provoque son lot d’inquiétudes : réussiront-ils à faire mieux ? Vont-ils conserver les qualités qui ont fait son succès ? La tâche des ingénieurs et chefs produits est donc colossale ! La version 2020 de ce best-sellers tranche largement avec les versions précédentes en termes esthétiques, mais aussi techniques.

L’aéro au centre de tout !

Dessiné pour rentrer plus facilement dans le vent avec un gain de 30 watts à 48 km/h par rapport à l’ancienne version, le nouveau SuperSix Evo se montre ainsi un peu plus agressif dans ses lignes. La rigidité a été renforcée en adoptant un nouveau drapage du composite et des formes spécifiques pour les divers tubes. Quand au confort, on l’a aussi optimisé pour gagner ainsi 18 % de mieux en élasticité verticale. En résumé, le SuperSix Evo qui vient de sortir est fort différent de son devancier, mais il est juste mieux en tout ! On conserve donc un comportement séduisant, accessible et performant. Un régal, même si la décoration choisie est clivante.

Cannondale SuperSix Evo
Comme tous les autres vélos de la gamme, le Cannondale SuperSix Evo HM Disc Dura-Ace Di2 dispose d’un marquage discret. Crédit Cannondale

Optimisé pour le frein à disque

Ce nouveau vélo est décliné en deux version de cadres. La géométrie et les lignes restent identiques, mais le composite est différent. Il y a d’un côté la version Hi-Mod qui se révèle légère et rigide (861 g pour le cadre) et la Carbon qui se montre aussi rigide, mais un peu plus lourde (966 g pour le cadre seul) en étant aussi plus « abordable ». Si vous trouvez que le poids des cadres est important c’est qu’il s’agit de modèles à disque. Les versions Hi-Mod n’existent en effet que pour ce mode de freinage, les Carbon sont proposés aussi bien à patins qu’à disques. Les plus observateurs d’entre vous auront noté cependant que durant le Tour des coureurs de l’équipe Education First utilisaient des SuperSix Evo Hi-Mod à patins, ils ne seront pas au catalogue…

Le cadre est tourné vers la performance

Il y a de l’offre en matière de tailles puisque le vélo sera disponible en 44, 48, 51, 54, 56, 58, 60 et 62. Le châssis du Cannondale semble un peu plus sloping qu’à l’accoutumé, et se montre nettement plus aérodynamique que son devancier. Le triangle principal adopte ainsi des formes Kammtail qui améliorent son Cx de façon sensible sans pour autant typer la machine comme du matériel aéro. Toutes les câbleries sont intégrées au châssis et on a un peu de mal à reconnaitre la filiation de ce SuperSix Evo avec ses prédecesseurs.

Esthétique, mais pratique !

Les ingénieurs ont eu à coeur de faire de cette machine, un vélo facile à monter et entretenir malgré son intégration et sa technologie. Tout est guidé en interne et la maintenance ne sera pas trop compliquée. Le serrage de la tige de selle est intégré et placé sous le tube supérieur. Sur la version disque on peut également faire passer des pneus de 30 mm sans problème tout en conservant 6 mm autour du pneu pour éviter les frottements liés à la boue. Les serrages de roues sont des Speed Release.

Une petite vidéo pour comprendre l’intérêt du Speed Release. Crédit Mavic

Un système complet

Cette paire de roues Hollowgram Knøt 45 a été devéloppées pour compléter le cadre du Cannondale SuperSix Evo. Crédit Cannondale

Afin d’aller au bout de la recherche de performance, Cannondale a également développé des roues pour aller avec cette machine. Il s’agit des Hollowgram Knøt 45 qui se montrent plus aérodynamiques que la concurrence tout en préservant la rigidité et une bonne légèreté. Dans le même ordre d’idée le guidon est un faux intégral qui permet de disposer de toutes les latitudes de réglages tout en préservant une grande rigidité et une intégration totale. Le guidon Hollowgram Knøt fait de cette machine un système complet tant en termes d’aérodynamique que de rigidité.

Ce n’est pas un guidon intégral ! Même si cela en a l’air, Cannondale associe une potence Hollowgram Knøt à un cintre Safe ce qui permet de tout ajuster, longueur, largeur ou angle. Crédit Cannondale

Le vélo est également connecté

Quasiment tous les Cannondale SuperSix Evo sont équipés de ce capteur de vitesse fixé sur le moyeu avant. Crédit Cannondale

Mais l’innovation ne s’arrête pas là, le SuperSix Evo est équipé à partir du SuperSix Evo Carbon Disc Ultegra d’un capteur de vitesse fixé sur la roue avant et qui communique aussi bien avec l’application Cannondale (iOs et Android) qu’avec des compteurs. L’application permet de trouver un revendeur, de s’orienter quand on est perdu, de programmer des entretiens, de visualiser les couples de serrage, le cheminement des câbles, et autres informations de son cadre via le tag placé sur le tube supérieur mais aussi de disposer du manuel de son vélo entre autres. L’autre équipement électronique qu’on retrouve sur les hauts de gamme cette fois-ci c’est le capteur de puissance Power2Max NG Eco qu’il sera possible de débrider en version NG moyennant un surcoût de 490 €.

Pédalier du Cannondale SuperSix Evo
Les hautS de gamme de la collection SuperSix Evo Hi-Mod sont équipés d’un capteur de puissance Power2Max. Crédit Cannondale

Une gamme large

La collection SuperSix Evo se partage donc entre les versions Hi-Mod et les Carbon. Pour la première, il y a quatre modèles, le SuperSix Evo Hi-Mod Disc Dura-Ace Di2 à 10 449 €, le Hi-Mod Disc Ultegra Di2 à 7 499 €, le Hi-Mod Disc Dura-Ace à 6 499 € et enfin le Hi-Mod Disc Ultegra à 4 499 €. La gamme SuperSix Evo Carbon comporte 8 modèles, dont deux dédiés aux femmes. Le top de cette famille est constitué par le SuperSix Evo Carbon Disc Force eTap AXS à 5 499 €, il est suivi par le Carbon Disc Ultegra à 3 499 € (homme et femme), le Carbon Ultegra 2 à 2 899 € et à patins, le Carbon Disc 105 à 2 799 € (homme et femme) et enfin le Carbon 105 à 2 299 € à patins.

Vélo Cannondale SuperSix Evo
Le haut de gamme des SuperSix Evo carbon adopte le nouveau groupe Sram Force eTap AXS. Crédit Cannondale
Vélo Cannondale SuperSix Evo
Les versions les plus abordables des SuperSix Evo Carbon sont à freins patins. Ici, il s’agit du Carbon Ultegra 2. Il y a aussi le 105… Crédit Cannondale

Contact : www.cannondale.com