Tests Vêtements

Etxe Ondo cuissard Orhy Hydro et veste Dena, des vêtements pour traverser l’hiver…

2021 Test Exte Ondo

Durant la période hivernale, le cycliste rencontre des conditions climatiques difficiles, il faut donc des vêtements adaptés pour rouler. De la gamme Etxe Ondo, nous avons testé le cuissard Orhy Hydro et la veste Dena.

Marque basque qui a fourni par le passé, et fournit encore, nombre d’équipes espagnoles ou étrangères en textiles, Etxe Ondo est au niveau des plus grands en matière de technicité et de confort. Pour traverser l’hiver (pas trop froid), et les mi-saisons, nous avons eu l’opportunité d’avoir une veste Exte Ondo Dena et un cuissard Orhy Hydro. Retours d’expérience.

Quelle taille ?

Pour être bien dans un vêtement, il faut qu’il vous aille bien ! Derrière la lapalissade se trouve pourtant une réalité trop souvent oubliée. Un cuissard doit être ajusté pour que le fond soit bien en place et sans plis, une veste doit être suffisamment près du corps pour éviter l’effet voile au vent tout en garantissant une certaine aisance des vêtements. Ne connaissant pas nos tailles chez Etxe Ondo, nous avons utilisé leur outil. On rentre la taille, le poids. L’outil vous donne deux tailles avec un pourcentage, le premier pour un “Fit ajusté”, le second pour un “Fit ample”.

2021 Test Exte Ondo
La fermeture zippée s’ouvre dans les deux sens. Pratique. Crédit Frédéric Iehl

Comme nous étions à 70% pour le premier et 30% pour le second, nous avons pris le “Fit ajusté”. Nous espérons bien perdre quelques formes en roulant assidûment ! Le cuissard est ajusté mais un tout petit peu court. L’outil ne prend pas en compte la circonférence des cuisses, dans notre cas il manque 3 cm de long pour les jambes. Rien de grave, en perdant du poids la longueur reviendra ! Pour la veste, avec un tee-shirt technique on est bien, les manches sont assez longues, la veste descend bien sur le bas des reins. Maintenant si on utilise un maillot sous la veste, on est un peu plus serré et les manches deviennent un tout petit peu plus courtes…

2021 Test Exte Ondo
L’effet seconde peau est indéniable. Crédit Frédéric Iehl

Les conditions du test

Nous avons roulé entre 2°et 8° C, avec de la pluie, de la bruine, du soleil, du vent. Les sorties faisaient aux alentours des 3h-3h30. Nous avons utilisé deux vélos, un avec garde-boues et l’autre sans. La condition physique étant “moyenne”, la moindre côte pouvait s’apparenter à un petit interval training ! De quoi tester la respirabilité ! Au niveau du lavage, il a été effectué à 30°C à la lessive, sans adoucissant, ni autre produit, et tout a séché naturellement. La veste et le cuissard Etxe Ondo lavés en début d’après-midi étaient secs le lendemain matin ! Pas de modification de taille, le toucher des tissus n’a pas été modifié, leurs propriétés non plus. Bref, cela évolue bien après une dizaine de lavages !

La veste Etxe Ondo Dena en détails

La veste Dena, au prix de 229 €, utilise le tissu Goretex Infinium qui agit comme un coupe-vent déperlant. La veste Exte Ondo n’est pas doublée, elle comporte un minimum de coutures, une fermeture zippée qui s’ouvre vers le bas et le haut et trois poches. Elle est disponible en 5 coloris, nous l’avons eue en noir, et du XS au XXXL. La gamme de températures d’utilisation va de 4° à 15°C. On pourra l’utiliser largement sur l’année. Pas par grand froid, mais n’est-il pas préférable quand on est proche de zéro de faire du home-trainer ?

Fiche technique veste Etxe Ondo Dena

  • Matériaux : 92 % polyester, 8% élasthanne (base de la veste) – 100% polyetrafluoréthilène (membrane Goretex Infinium windstopper) – 55% polyamide, 28% polyester, 17% élasthanne (poignets)
  • Caractéristiques : température d’utilisation de 4° à 15°C, grande fermeture zippée, trois poches arrières, inserts réflectorisants
  • Précautions d’emploi : laver à froid, pas d’essorage, pas de séchage, pas de fer à repasser, pas d’eau de javel, ni d’adoucissant
  • Couleurs : Pétrole, Noir, Bleu Royal, Magenta, Bordeaux
  • Tailles : XS, S, M, L, XL, XXL, XXL
  • Prix : 229 €

La veste Etxe Ondo Dena sur la route

  • 2021 Test Exte Ondo
  • 2021 Test Exte Ondo
  • 2021 Test Exte Ondo
  • 2021 Test Exte Ondo
  • 2021 Test Exte Ondo
  • 2021 Test Exte Ondo

Jusqu’à 6°C nous avons utilisé la veste avec un sous-vêtement technique Grip-Grab Ride Thermal, en dessous de cette température nous avons mis un maillot manches longues en plus. À 2°C, elle a marqué ses limites, mais on est hors de son champ d’utilisation, donc rien que de très normal.

2021 Test Exte Ondo
La veste comporte au niveau des manches du Lycra gratté pour apporter un peu plus de chaleur. Les soudures ne sont pas étanches. Crédit Frédéric Iehl

Les premiers kilomètres en ville sont toujours assez pénibles, on a du mal à chauffer la veste du fait des conditions de circulation, une vingtaine de feux, des efforts courts et légers… Mais dès lors que la route est libre cela devient très agréable et très confortable avec l’augmentation de l’intensité. On n’a pas froid malgré un vent contraire important, les efforts “violents” ne donnent pas de coup de chaud et on est au sec. Au niveau du cou, le col ne monte pas assez haut notre goût… On a donc rajouté un tour de cou pour combler ce manque.

2021 Test Exte Ondo
Le bas du dos est protégé par ce petit rabat. Les bandes antiremontées maintiennent parfaitement la veste en place. Crédit Frédéric Iehl

On a beaucoup apprécié la queue de pie de la veste qui vient protéger le bas des reins, surtout quand le vélo est sans garde-boues. Au retour des sorties, rebelote avec la circulation, la baisse de température n’est cependant pas gênante, la chaleur est assez bien conservée. Si vous avez beaucoup de ville à traverser avant de pouvoir rouler et pour parer à tout arrêt prolongé (crevaison, incident, café…), emmenez un gilet sans manche ! Il tiendra dans la poche. Les poches sont assez étroites, mais on peut y glisser beaucoup de choses. Cependant si on a des grandes mains il peut être délicat de les y plonger, les élastiques étant assez serrés… Pour la température c’est OK, pour le vent c’est OK, et pour la pluie ?

2021 Test Exte Ondo
La fermeture zippée est doublée de ce rabat qui protège le corps du vent. Crédit Frédéric Iehl

Après deux heures sous une bruine légère, rien à reprocher, le côté déperlant fait son office, la veste reste chaude, et on est au sec à l’intérieur, ou du moins on ne sent pas l’humidité. Avec une forte pluie en revanche, pas de miracle, on est trempé. L’eau passe par les coutures qui ne sont pas soudées, mais elle est aussi absorbée par le tissu. Une petite heure suffit pour que le froid humide s’intalle… Moralité si le temps est à la pluie, partez avec un vrai imperméable, il y a ce qu’il faut chez Etxe Ondo. Sinon pour affronter une ondée en fin de sortie pas de souci et si elle a lieu en début, le tissu sèche vite, il faut juste pédaler fort pour ne pas avoir froid !

Le cuissard Long Etxe Ondo Orhy Hydro en détail

La vocation de ce cuissard long Exte Ondo vendu 199 €, il existe une variante courte, est de tenir au chaud et de protéger de la pluie. Il est de plus légèrement compressif et assure une protection thermique entre 4° et 16°C. Il dispose d’un fond chamois Urraki, le tissu utilisé est le Thermosystem Hydrorepellent avec une couche de matériau hydrofuge pour limiter la pénétration de l’eau sans altérer les propriétés de thermorégulation et respirabilité Ketaren.

2021 Test Exte Ondo
Tout est dit, technologies mises en œuvre, niveau d’équipement, origine… Crédit Frédéric Iehl

Il existe uniquement en noir avec inserts réflectorisants, il comporte un minimum de couture et dispose de bretelles plates, sans couture justement. Les bas de jambes sont sans fermeture zippée, mais le passage du pied est facile.

Fiche technique cuissard long Etxe Ondo Orhy Hydro

  • 2021 Test Exte Ondo
  • 2021 Test Exte Ondo
  • Matériaux : 84 % polyamide, 16% élasthanne – 84% Nylon, 16% élasthanne – 82% polyamide, 18% élasthanne100 %polyruéthanne
  • Caractéristiques : température d’utilisation de 4° à 16°C, bretelles en une pièce sans couture, fond Urraki
  • Précautions d’emploi : laver à froid, pas d’essorage, pas de séchage, pas de fer à repasser, pas d’eau de javel, ni d’adoucissant
  • Couleurs : Noir
  • Tailles : XS, S, M, L, XL, XXL, XXL
  • Prix : 199 €

Le cuissard Long Etxe Ondo Orhy Hydro sur la route

Le collant est une quasi seconde peau, il épouse parfaitement les mouvements. Les premiers coups de pédales sont suffisants pour “chauffer” le cuissard Exo Ondo Orhy Hydro. Par temps sec jusqu’à 2 °C, on est bien sur la durée. Les articulations sont bien au chaud, le ventre et le dos aussi. Le geste est facile, on oublie presque la présence du cuissard. Le fond Urraki procure une assise confortable.

2021 Test Exte Ondo
Le fond Urraki est très confortable. Et la coupe du cuissard le maintient parfaitement en place. Crédit Frédéric Iehl

Avec la bruine, le côté déperlant fait preuve d’une grande efficacité. L’eau passe sans doute, mais suffisamment lentement pour qu’on ne la ressente pas. Il sèche assez vite en roulant tout en conservant ses caractéristiques isolantes.

2021 Test Exte Ondo
Il y a de nombreux panneaux quand même sur le cuissard pour lui donner cette coupe très du corps. Crédit Frédéric Iehl

Sous une forte pluie, on arrive assez vite là encore aux limites du cuissard. Il “boit” bien avec ses coutures non soudées et si la température est en dessous de 4°C, il devient vite glacial une fois trempé. Sur ce plan, on sent un écart important de confort entre le vélo avec garde-boues et celui qui n’en a pas. En effet, la première zone “touchée” par l’eau ce sont les fessiers et donc le fond chamois…

2021 Test Exte Ondo
Le bas des jambes du cuissard est muni de bandes antiremontées très efficaces. Crédit Frédéric Iehl

Avec les garde-boues on est protégé sur ce plan là, et on limite les projections sur l’arrière des jambes. Pas négligeable…. Avec la pluie, le dessus des cuisses et le devant des jambes sont exposés. Mais là, c’est match nul entre les deux vélos ! Nous avons aussi eu l’occasion d’être exposé à la pluie à 8°C, tout aussi mouillé, mais au chaud ! Donc si le temps est sec, on pourra envisager d’outre-passer un peu la limite des 4°C avec le cuissard Exte Ondo, la protection thermique est encore bonne. Si le temps est à la pluie forte, ne vous lancez pas à moins de 8°C ! Ou alors il faudra pouvoir rouler fort pour produire de la chaleur !

Notre avis

Cet ensemble permet de rouler de façon intense dans des plages de températures qu’on rencontre en début de saison hivernales, en automne et au printemps. Pour une préparation pointue, il se montre idéal. La fabrication est au top, les coupes sont confortables et la seule chose qu’on peut reprocher en fait, c’est le manque de clareté sur le site sur la vocation du cuissard long Orhy Hydro et de la veste Dena. En regardant les photos, on les imagine volontiers complètement imperméables. En lisant les textes, on les découvre plus déperlants qu’étanches. Ce n’est pas un mal, car on gagne en respirabilité et en souplesse quand on pédale. Alors achetez-les pour vous protéger des projections et de la petite bruine. Ils seront parfaits dans ces conditions.

Les points positifs

  • Outil pour déterminer la taille
  • Effet coupe-vent (veste)
  • Protection thermique (cuissard)
  • Effet déperlant (veste et cuissard)
  • Respirabilité (veste et cuissard)
  • Confort

Les points à améliorer

  • Col bas (veste)
  • Inserts réflectorisants un peu petits
  • Protection pluie forte (cuissard)
  • Ouverture des poches un peu étroite

Contact : Etxe Ondo, Royal Vélo France, Matériel-Vélo

Publicités
Publicités

0 comments on “Etxe Ondo cuissard Orhy Hydro et veste Dena, des vêtements pour traverser l’hiver…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :