Si vos pieds ont du volume, il est parfois difficile de les “caser” dans des chaussures “normales”. Les Overcurve R4 Wide sauront vous apporter tout le confort voulu…

Mais qu’est-ce qu’un pied large au fait ? Plusieurs choses, cela peut être un pied qui est effectivement plus large que la moyenne. Mais cela peut aussi être un pied plus “gros”, plus fort. En résumé qui a plus de volume. Cela ne se voit pas forcément, mais cela peut être gênant quand on fait du vélo. La plupart des chaussures sont en effet étroites et se destinent à des pieds fins. Si on a le pied un peu large, on doit donc faire avec… Cela se traduit par des serrages en bout de course qui compriment le pied, un chaussage au mieux laborieux, au pire inconfortable, et éventuellement des moments pénibles quand il fait chaud. Les fi’zi:k Overcure R4 Wide, dont voici l’essai, entendent bien solutionner cela.

Techniques avant tout

  • fi'zi:k Overcure R4 Wide
  • fi'zi:k Overcure R4 Wide

Les Overcurve R4 se destinent aux cyclosportifs en premier lieu, plus qu’aux compétiteurs. On retrouve ainsi une semelle Nylon renforcée de carbone avec un index de rigidité de 7. Les cales sont implantées sur l’arrière. Il y a un serrage Boa IP1 qui assure le maintien du bout du pied jusqu’à son cou. La version Wide reprend ces caractéristiques et la plupart des couleurs de la gamme normale. On a donc des chaussures élégantes, pas lourdes avec leurs 611 g en pointure 45,5 et assez raisonnables en termes tarifaires avec leur prix de 200 € au vu de leurs caractéristiques. Car ici on est dans le haut de gamme en termes de finition…

Le chaussant

  • fi'zi:k Overcure R4 Wide
  • fi'zi:k Overcure R4 Wide
  • fi'zi:k Overcure R4 Wide

La pointure est exacte, point de mauvaise surprise, le pied rentre facilement dans la chaussure avec toutes sortes de socquettes. De la plus fine à la plus épaisse. On ne se rend pas trop compte de “l’effet” Wide à ce moment dans notre cas. Il intervient surtout quand on “serre” les chaussures pour partir rouler ! À ce momentlà, on s’aperçoit que l’on peut serrer sans comprimer le pied. La languette ne “déborde” pas de la tige et on ne ressent pas la traction de câble du Boa. La tige est asymétrique au niveau des malléoles ce qui limite aussi les frottements à cet endroit. La semelle interne est assez ferme et dispose d’un appui de la voûte plantaire assez stable. En somme, il y a tout pour avoir un pédalage de qualité ! Et pour la marche, on retrouve des patins en élastomère collés à l’avant et à l’arrière. Ils sont assez efficaces sur les sols secs et lisses. Quand il y a de l’humidité, le grip reste assez bon.

fi'zi:k Overcure R4 Wide
Le patin est collé et donc non remplaçable. Crédit Frédéric Iehl

La tenue du pied

fi'zi:k Overcure R4 Wide
Le laçage est en biais pour le confort et l’efficacité. Crédit Frédéric Iehl

La répartition de la tension du Boa est très réussie. On obtient une bonne tension au niveau du bout du pied et le cou de pied n’est pas étranglé. Le pied est bien plaqué sur la semelle interne, et la présence de picots au niveau du talon d’Achille évite tout glissement vertical. Même avec une utilisation intense, nul besoin de trop serrer pour faire corps avec la chaussure. Testées par temps chaud, on apprécie le volume avant des fi’zi:k Overcure R4 Wide car si rien ne bouge, tout est confortable, rien n’est comprimé. Dans le froid de l’automne, le constat est identique. On serait même tenté de dire que la sensation de pied froid arrive un peu moins vite. L’aération de la semelle est bonne, on aurait aimé plus, mais cela permet de bien évacuer l’eau en tous cas.

  • fi'zi:k Overcure R4 Wide
  • fi'zi:k Overcure R4 Wide
  • fi'zi:k Overcure R4 Wide

Le pédalage

  • fi'zi:k Overcure R4 Wide
  • fi'zi:k Overcure R4 Wide
  • fi'zi:k Overcure R4 Wide

On ne ressent guère de différences avec une paire de chaussures de courses. Le pied est bien tenu, le talon est stable et on fait corps avec la chaussure ! Il faut vraiment passer sur des intensités élevées pour qu’on perçoive les limites des fi’zi:k Overcurve R4 Wide. Les flexions sont légères et il faudra beaucoup de poids ou/et de watts pour s’en plaindre. Les chocs sont assez atténués quand on passe sur des mauvaises routes. On a peut-être moins la sensation de faire corps avec sa machine, mais on est quand même plus confortable. Surtout sur la durée.

Notre avis sur les fi’zi:k Overcurve R4 Wide

Cela peut sembler une lapalissade, mais si vous n’avez pas le pied large, ou plutôt fort, ne prenez pas les Wide, les fi’zi:k Overcurve R4 suffiront. La différence de volume est vraiment sensible et vous empêchera d’être chaussé confortablement, parce que vous serez tenté de serrer plus fort le Boa ! En revanche si vous avez un pied fort, vous allez découvrir un confort certain. L’appui, le serrage justement et la tenue du pied sont très réussis. Côté fabrication, la chaussure est parfaitement réalisée et les matériaux employés se montrent assez faciles à entretenir et à nettoyer. La semelle en Nylon (renforcée de carbone) sera peut-être moins “durable” qu’une 100 % carbone sur la durée… Puisqu’au fil des mois, le Nylon se chargera en humidité. Mais elle sera nettement plus confortable. A ce tarif, une semelle tout carbone avec le même index de rigidité aurait été un plus. D’autant que les fi’zi:k Overcurve R4 Wide sont le haut de gamme de la collection Tempo destinée au cyclosport, mais elles ont un potentiel qui leur permet aussi de participer aux compétitions ! On regrettera qu’il ne soit pas possible de remplacer les patins de marche.

Fiche technique fi’zi:k Overcurve R4 Wide

  • fi'zi:k Overcure R4 Wide
  • fi'zi:k Overcure R4 Wide
  • Semelle : carbone-Nylon injecté, rigidité index 7
  • Matériaux tige : Mesh Polyamide, PU
  • Coloris : Blanc, Noir, Bleu Marine/Noir, Irridescent Cuivre/noir,
  • Compatibilité perçage : trois points
  • Système de maintien du pied : 1 Boa IP1
  • Pointures disponibles : 36-48 (demie pointure du 37 au 47)
  • Poids : 611 g en 45,5
  • Prix : 200 € (versions courantes) 219 € (iridescent)

Cotes de la chaussure pour un pied de 293 mm

  • Longueur semelle externe : 291 mm
  • Longueur semelle interne : 290 mm
  • Longueur de la tige : 302 mm
  • Largeur semelle externe : 98 mm
  • Largeur semelle interne : 100 mm
  • Largeur de la tige : 100 mm
  • Hauteur talon : 30 mm
  • Distance perçage supérieur bout de semelle : 90 mm
  • Distance perçage intérieur bord de semelle : 15 mm

A retenir :

Les points positifs

  • Finition
  • Esthétique
  • Confort

Les points à améliorer

  • Patins de marche collés
  • Semelle Nylon renforcée de carbone

Contact : fi’zi:k, A4 Selection