Les pneus Panaracer brillent par leur technicité et ont fait preuve de leurs talents aussi bien sur la route qu’en tout terrain. Il sera désormais plus facile de les trouver, c’est RVF qui va les distribuer !

Les pneus japonais Panaracer sont à la pointe de la technologie et couvrent tous les besoins de l’entraînement à la compétition, de la route au VTT, du cyclocross à la ville. La marque propose en plus de ses pneus, boyaux et tubeless, tous les accessoires nécessaires à leur montage, entretien et réparation. Et désormais Panaracer est distribué par RVF, Royal Vélo France. Toutes les références ne seront pas distribuées dans un premier temps, mais voici quelques produits en stock, en plus des modèles VTT bien sûr.

Une gamme route performante

Sur la route, le modèle phare est le Race Evo 4. Ou plutôt ce sont les Race Evo 4 car il s’agit d’une gamme qui comprend différentes variantes adaptées aux contraintes des chaussées. Il y a donc un Race A EVO 4 dédié à la compétition pure, un Race D Evo 4 prévu pour la compétition sur des routes propices au crevaisons, et enfin un Race C Evo 4 pour les routes en très très mauvais état… Tous sont vendus 40 € pièce, ce qui en fait des pneus de compétition assez abordables.

  • Pneus Panaracer RVF
  • Pneus Panaracer RVF
  • Pneus Panaracer RVF

On retrouve en parallèle deux autres pneus route à la gamme. Le Closer Plus (23 mm) qui se positionne en course entraînement, il est vendu 25 €, et le CatalystSport à 23 € (23 et 25 mm) est plus destiné à l’entrainement et une pratique sportive. Une version tringles rigides de ce dernier existe à 15 €.

  • Pneus Panaracer RVF
  • Pneus Panaracer RVF

Les Gravel King, pas que pour le gravel !

La collection gravel comporte de nombreux modèles dont certains en 33 mm de section peuvent convenir aussi au cyclocross, même si une gamme complète de pneumatiques existe pour cette discipline. On trouve du 700 C mais aussi du 650 B. Pour faire de la route avec des pneus larges, il y a tout d’abord le Pari-Moto, un 650B x 38 mm, vendu 33 €. Il permettra de rouler sur le bitume uniquement. Ensuite, tous les autres modèles sont des Gravel King. Ils sont tous compatibles tubeless et munis d’une carcasse 120 TPI.

Gravel King Plus est un pneu destiné à l’usage sur chemin et route. Crédit Panaracer

Les Gravel King Plus viennent ensuite dans la gamme. Ils sont prévus pour la terre, le gravier mais aussi le bitume. Ils existent en 700, du 26 au 40 mm de section. Vendus 45 € environ. Une version sans renfort anti-crevaison supplémentaire existe, c’est le Gravel King. Il est décliné dans les mêmes dimensions que le précédent. Il est plus léger et moins onéreux à 35 €.

Pneus Panaracer RVF
Le Gravel King SK est plus agressif. Crédit Panaracer

Les Gravel King SK Plus, vendus 45 € (sauf le 50 mm qui est à 50 €), sont nettement plus orientés tout terrain. Ils adoptent des dimensions plus généreuses, puisqu’en 700 les sections varient de 28 à 50 mm, et en 650 B on va de 48 à 53 mm. Une version dépourvue du renfort anti-crevaison PR existe et se nomme Gravel King SK. Du 700 C 26 mm au 43 mm et pour le 650 B 43 mm, il faudra compter 35 €. Les 650 B 48 et 53 mm et le 70 C 50 mm seront eux à 38 €

Pneus Panaracer RVF
Pour la boue, il y a le Gravel King EXT ! Crédit Panaracer

Avec les Gravel King EXT Plus, à 45 €, on dispose d’un pneu adapté à la boue. Il est proposé uniquement en 700 C de 33 mm de section à 38 mm. Là encore, une version dépourvue du renfort PR est proposée sous le nom de Gravel King EXT dans les mêmes dimensions. Les prix varient en fonction des sections de 35 à 38 €

Le Gravel King AC est idéal dans la boue. Crédit Panaracer

Enfin, il y a le Gravel King AC qui se contentera de deux dimensions. Il sera ainsi disponible en 700C en 33 et 35 mm vendus respectivement 35 et 38 € et se destinera au gravier et à la terre.

Contact : Panaracer, Royal Vélo France