Fournisseur officiel de l’Équipe de France, Look a présenté son nouveau vélo de piste, le T20, une machine créée tant pour les sprinters que les poursuiteurs !

Après 4 ans d’études et de tests menés en étroite collaboration avec le staff technique et les athlètes de la FFC, Look présente le T20. Le vélo de piste prévu pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Un vélo étudié pour aller vite, très vite. Son coefficient de trainée aérodynamique, SCx, a été réduit de 11% par rapport à son prédécesseur. Ce qui amène le gain à 2%, une fois le cycliste en selle. Sur un sprint, le gain peut se monter à 30 watts soit une longueur de vélo sur 200 m. Sa rigidité est augmentée de 25 % au niveau de la boîte par rapport au R 96. Et il ne pèse que 6,8 kg en plus… La différence entre une victoire et une seconde place…

  • Look T20
  • Look T20

Un vélo “adaptable” et adapté !

Le T20 est une machine multi-discipline, Vitesse, Kilomètre, Poursuite, Keirin ou course aux points, il peut tout faire et pour cela sa géométrie a été repensée afin d’être parfaitement adaptée aux exigences des différentes disciplines, dans le respect des règlements UCI de dimensions et de poids. A cette fin, le T20 est disponible en quatre tailles de cadre différentes, 18 tailles de potences, tiges de selle réglables et deux tailles de pédaliers.

Un “système” complet

Look T20 Mathilde Gros

Mathilde Gros
Athlète et espoir français pour les Jeux de Tokyo 2020
«J’ai hâte de pouvoir enfin courir sur T20, alors que je suis en pleine préparation pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. LOOK est un partenaire de longue date de la Fédération Française, et cette collaboration est déjà à l’origine de tant de médailles et de victoires ces dernières années. J’ai hâte d’écrire à mon tour une page de cette histoire à Tokyo ! ». Crédit Crédit Franck-Caudrelier-copyright-look-t20
Look T20 Melvbin Landerbau

Melvin Landerneau
Athlète français testeur du T20, en lice pour la qualification aux Jeux de Tokyo 2020 :
« Je suis très fier d’avoir pu participer au développement de cette machine de piste révolutionnaire. La rigidité du vélo est impressionnante ! Avec T20, il est maintenant possible d’accéder à cette performance en restant au poids limite UCI de 6,8 kg, ce qui se révèlera forcément être un bel avantage pour toutes les compétitions préliminaires à Tokyo et, plus important encore, pour les Jeux eux-mêmes ». Crédit Franck-Caudrelier-copyright-look-t20
Look T20 Gregory Baugé Mathilde Gros Melvin Landernau
Melvin Landerneau, Mathilde Gros et Gregory Baugé, nos sprinters sont impatients d’exploiter le Look T20 ! Crédit Jean-Philippe-Ehrmann-copyright-look-t20

Un vélo performant c’est un tout, c’est pour cette raison qu’en plus du “cadre” du T20, les roues et le pédalier revêtent une importance cruciale. Les interactions avec les roues Corima, qu’elles soient à 4 et 5 bâtons, paraculaires ou lenticulaires, ont donc été prises en compte pour assurer le plus haut niveau de performances possibles. Ainsi le cadre et la fourche sont-ils munis d’axes traversants pour optimiser la rigidité et l’aérodynamique. Le pédalier monobloc de piste ZED, développé pour les JO de Londres, demeure inégalé et reste donc d’actualité. Il permet d’ajuster la longueur des manivelles grâce à une pièce trilobée, mais son gros atout est de procurer la plus grande rigidité possible à l’ensemble dans la mesure où les matériaux sont les mêmes sur le cadre et les manivelles.

100 % français !

Look T 20 Melvin Landernau
La puissance du sprinter est énorme et réclame des cadres rigides. C’est le cas du Look T20, qui est en plus très aréodynamique ! Crédit Look

Le Look T 20 peut se revendiquer made in France. Études, prototypage, tests, fabrication ont été réalisés dans l’Hexagone, des mentions qui valent aussi pour les roues Corima. L’Équipe de France roulera donc sur un Look T20 100 % français, qui s’inscrit dans la lignée des autres vélos Look qui depuis Atlanta en 1996 ont conquis 14 titres Olympiques, et 43 médailles au total. Corima, pour sa part, ajoute à cela 4 médailles d’or (et 6 médailles au total ), la première datant de Barcelone 1992. Une collaboration solide pour Tokyo donc ! En attendant le P24 ?

Le T20 a vendre

Le nouveau Look T20 sera vendu au public sous forme de deux kits. Le T20 Speed, pour la vitesse avec un guidon de vitesse au prix de 7 000 €, et le T20 TT pour le kilomètre et la poursuite, muni d’un cintre aéro avec extension au prix de 7 500 €. Ce sera sur commande, les cadres étant réalisés à la pièce. Look propose également des pédales de pistes, les Keo Blade Carbon Track Ceramic.

  • Look Keo Blade Carbon Ceramic Track
  • Look Keo Blade Carbon Ceramic Track

Contact : Look, Corima