Avec les Keyblade, Rudy Project met à profit plus de 3 décennies d’expérience pour proposer une paire de lunettes légères, confortables et très bien ventilées.

Nouveauté 2020, les Rudy Project Keyblade sont déclinées en 7 coloris et avec un choix de 9 écrans. On peut ainsi avoir les écrans teintés RP Optics (Multi laser Red, Ice, Smoked ou transparent), les écrans polarisants (Polar 3FX HDR Multilaser Ice et Gray Laser) et enfin les écrans photochromiques (Impact X Photochromatic 2 Black, Red et 2 laser Black). Elles sont de plus compatibles avec les systèmes de corrections RX développés par Rudy Project.

Rudy Project_Keyblade_WhiteGloss_imp2LaserBlack_189€
Les lunettes sont assez réussies esthétiquement. Elles restent assez fines. Crédit Rudy Project

Pensées pour le confort

Housse et sac Rudy Project Keyblade
Les lunettes sont livrées avec cette boîte et ce sac.

La monture est en Grilamid et dispose de branches et d’un étrier nasal malléables afin de coller parfaitement à l’anatomie de l’utilisateur. Nous avons eu la possibilité de les tester dans la configuration écran Impact X Photochromatic 2 LaserBlack et monture blanche. Les lunettes sont livrées, avec un seul jeu d’écran, une boîte rigide et un sac de protection. Les verres sont ventilés et on trouve sur le dessus de la monture et sur les branches d’autres passages d’air qui permettront d’éliminer la buée très rapidement.

  • étrier nasal lunettes Rudy Project Keyblade
  • Ventilation sur le haut de la monture

Et sur la route alors ?

Une fois qu’on a trouvé les bons réglages de branches et d’étrier nasal, les Rudy Project Key Blade se font vite oublier. Leur poids, vérifié, de 32 g n’y est pas pour rien. Le champ de vision est bien couvert. Qu’on roule la tête dans le guidon ou le nez en l’air, l’oeil est toujours “caché” derrière l’écran. On n’aperçoit jamais la monture… Maintenant avec un réglage moyen, elle peut être très présente. A l’effort, malgré un écart de température important, on ne note pas de persistance de la buée. Lors d’un ralentissement, on la voit un peu arriver, mais elle est disparait quasi immédiatement. L’air circule derrière le verre même à basse vitesse, mais l’œil ne le sent pas. C’est un gros plus.

Une protection très progressive

Sans UV, l’écran se montre assez “doux” et n’obscurcit pas la vision. Avec des UV, il réagit vite, en 10 à 15 secondes on obtient la teinte la plus foncée. La filtration est très confortable et limite considérablement l’éblouissement. Il n’y a guère que si on alterne les passages ensoleillés et les sous-bois qu’on se trouve pénalisé en rentrant dans une zone très très sombre… L’écran met plus de 2 minutes à revenir à sa teinte initiale, on doit donc composer avec. Cela ne devrait pas être gênant par rapport à un verre teinté qui reste foncé en permanence. Mais avec un écran photo-chromique, la teinte évolue sans arrêt, donnant à l’œil une sensation de luminosité constante et c’est cela qui gêne. Mais bon, c’est le lot de ce type d’écran et les avantages compensent largement ce “défaut”.

Personnalisable à l’envie

On peut ajuster l’étrier nasal en largeur de façon à remonter ou descendre les lunettes. On peut également le reculer ou le coller aux écrans. Pour les branches on peut aussi bien les rapprocher du crâne que les “courber” pour épouser l’oreille. Quant aux écrans, ils sont interchangeables. On peut se les procurer en pièces détachées pour des tarifs variant entre 19 et 105 €. Les Impact X sont indestructibles ou presque et procurent donc une protection optimale contre les projections ou les chocs. La manipulation pour les remplacer est cependant assez délicate, pas tant pour les enlever que pour les remettre. Lors de la remise en place nous avons ainsi “cassé” une petite portion de la monture. Sans dommage pour la fixation ou l’esthétique du produit mais bon… On notera que les branches et l’étrier nasal sont aussi disponibles au prix de 20 € le kit. Tout est assemblé par vis, ce qui limite quand même les risques de casses.

Rudy Project Keyblade
C’est ce petit coin qui a “sauté” lors de la remise en place de l’écran… On remarque en bas de ce dernier l’entrée d’air.

Fiche technique des Rudy Project Keyblade

  • Écran : Impact X Photochromic 2 Laser Black
  • Ventilation : Powerflow
  • Matériaux : Grilamid
  • Poids : 32 g
  • Prix : 169 € , les prix varient de 125 à 215 €

A retenir :

Les points positifs

  • Ventilation
  • Confort visuel
  • Confort de port

Les points à améliorer

  • Changement de verre
  • Rapidité des verre photo chromique pour le retour à la normale

Contact : Rudy Project