Durant l’intersaison, on a surtout besoin de fiabilité et d’endurance. Le propre des pneus milieu de gamme, un bon choix pour l’hiver.

Pendant l’intersaison vous allez travailler surtout le foncier. Vous ferez aussi des intensités, mais vos besoins primordiaux sont la sécurité et la fiabilité. Tenir la route, ne pas crever pour ne pas s’arrêter sont les propriétés que vous attendez de vos pneus d’hiver. Alors pourquoi ne pas regarder du côté des pneumatiques de moyenne gamme pour vous équiper ! Il y a de très bons produits à découvrir !

Une chape assez technique quand même !

Les manufacturiers de pneus vont bien sûr employer des gommes moins élaborées notamment en termes de “consommation” d’énergie. Ce qui ne va pas les empêcher de munir leurs enveloppes de mélanges endurants avec une bonne adhérence. La performance globale étant moins “dominante”, il y aura aussi plus de gomme ce qui permettra de faire de grosses sculptures qui seront aptes a se déformer beaucoup... La surface au sol augmentera de façon significative donnant plus d’assurance au cycliste. Attention cependant à cela, car les mélanges de gommes utilisés peuvent durcir beaucoup plus rapidement avec le temps. Et la vérité de cette année en matière de tenue de route pourrait ne pas être celle de l’année prochaine ! Donc si vous utilisez des pneus en bon état mais un peu anciens attention à vous. Redécouvrez-les prudemment…

La carcasse une barrière efficace

Avec des densités de 60 TPI, voire un peu moins, on est face à une carcasse qui va faire le double d’épaisseur par rapport à un pneu haut de gamme. Cela fait du poids en plus, cela consomme un peu plus d’énergie quand il s’agit d’accélérer. Mais cela permet aussi de repousser un peu plus efficacement les corps étrangers et de limiter les déchirures sur les flancs. Les renforts anti-crevaison sont ici très souvent constitués de nappes de Nylon tissé de façon très dense. Il y a quelques marques qui mettent de l’Aramide (Kevlar ou Vectran), mais globalement vue la quantité de matière présente sur le pneu ce n’est pas nécessaire, même si c’est plus efficace pour des pneus hiver.

Les limites pour des pneus “hiver” ?

Ils tiennent très bien la route, mais il faudra quand même conserver un pilotage sage. Ils assureront parfaitement leur tâche de pneus hiver. Si vous le pouvez, enfin que votre vélo l’accepte, n’hésitez pas à mettre la section supérieure pour optimiser l’adhérence. Vous réduirez de la sorte l’écart avec un pneu vraiment spécialisé. Bien évidemment c’est en usage extrême, notamment dans les relances, qu’on ressentira l’écart de performances avec un pneu top de gamme. Au train, la résistance au roulement plus importante pourra également être perceptible. Mais dans l’ensemble le roulage est agréable. Et si on n’est pas affuté, l’écart de performances sera minime par rapport aux kilos superflus !

Plus polyvalents…

Au niveau de la résistance à la crevaison et aux déchirures, on est plutôt bien lotis et en termes de kilométrages on excède largement l’endurance d’un pneu haut de gamme. A notre avis, ces pneumatiques seront parfaitement adaptés à l’entraînement, qu’il soit hivernal ou de saison, voire aux premières épreuves pour ceux qui courent…

Notre sélection de pneus moyenne gamme

Bontrager AW2 Hard-Case Lite

Bontrager AW2 Hard-Case Lite
Le Bontrager AW2 Hard-Case Lite supporte de gros écarts de températures et bénéficie d’une renfort anticrevaison efficace. Crédit Bontrager

C’est un pneu assez intéressant qui permettra de passer par tous les temps sans encombre. On le préfèrera en 25 mm ou en 28 pour optimiser confort et adhérence.

  • Chape : monocomposant
  • Renfort anti-crevaison : Hard-Case Lite
  • Carcasse : 60 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 32 mm
  • Poids : 270, 285, 375 g
  • Prix : 25 €

Continental Ultra Sport II

Continental Ultra Sport II
Le Continental Ultra Sport II est adapté à l’entraînement. Il sera moins vif pour les intensités. Crédit Continental

C’est un pneu idéal pour l’entrainement. Il permettra un pilotage agressif sur le sec et sera assez sûr par temps de pluie. Il faudra quand même rester mesuré avec. La gomme a tendance à durcir attention au vieillissement.

  • Chape : monocomposant Pure Grip Compound
  • Renfort anti-crevaison : sans
  • Carcasse : 60 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28 mm
  • Poids : 240, 280, 350 g
  • Prix : 27 €

Hutchinson Equinoxe 2 Reinforced

Hutchinson Equinox pneus hiver
L’Hutchinson Equinox 2 est un pneu pétri de qualités. Crédit Hutchinson

Ce “petit” pneu a longtemps été le pneu d’entraînement des pros ! Autant dire qu’il en a sous la gomme… Dommage le 25 mm n’est qu’à tringles rigides. Pas gênant au roulage, c’est juste un peu plus lourd…

  • Chape : bicomposant
  • Renfort anti-crevaison : Kevlar Pro Tech
  • Carcasse : 66 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25 mm, le 25 est à tringles rigides
  • Poids : 220, 300 g
  • Prix : 31 €

Michelin Lithion 3

MICHELIN.LITHION3 pneus hiver
Le Lithion 3 cache bien son jeu. En 25 mm il est vraiment à l’aise sous l’eau. Crédit Michelin

Une très bonne surprise ce pneumatique. En 25 mm et aux pressions recommandées on dispose d’une très bonne adhérence sur le mouillé. La chape se déforme facilement et se révèle très souple.

  • Chape : monocomposant
  • Renfort anti-crevaison : sans
  • Carcasse : 60 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25 mm
  • Poids : 225, 255 g
  • Prix : 22 €

Schwalbe Lugano II

schwalbe_lugano-2
Le Schwalbe Lugano 2 dispose de sculpture importantes. Crédit Schwalbe

Le tarif est raisonnable et ce pneu est assez équilibré dans son comportement. Ce sera surtout sa résistance à la crevaison qui sera son atout principal. On le choisira plus en 25 mm pour obtenir de l’adhérence.

  • Chape : Silica Compound
  • Renfort anti-crevaison :  K-Guard.
  • Carcasse : 50 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28 mm
  • Poids : 260, 280, 310 g
  • Prix : 24 €

Specialized Espoir Elite

Specialized Espoir Elite Pneu hiver
Le Specialized Espoir Elite est un pneu de course-entraînement qui sera efficace durant l’hiver. Crédit Specialized

La présence de la gomme Gripton sur cette enveloppe permet d’avoir une bonne adhérence. En section 25 mm, on aura un bon pneu pour affronter l’hiver, d’autant que la présence du renfort anti-crevaison sera un plus.

  • Chape : Gripton
  • Renfort anti-crevaison : BlackBelt X2
  • Carcasse : 60 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25 mm
  • Poids : 260, 270 g
  • Prix : 28 €

Vittoria Rubino Pro Endurance

Vittoria Rubino Pro Endurance
Le Vittoria Rubino Pro Endurance sera un bon choix pour rouler l’hiver avec sa structure renforcée. Crédit Vittoria

Cette version du Rubino procure adhérence et résistance à la crevaison. Il y a de la matière. Cela se paiera sur la balance, mais pour l’entraînement on sera sûr de ne jamais être stoppé ! De bons pneus hiver.

  • Chape : Triple composant  3C graphène 2.0
  • Renfort anti-crevaison : sous la chape
  • Carcasse : 60 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28 mm
  • Poids : 365, 390, 470 g
  • Prix : 40 €

Vittoria Zaffiro Pro

Pneu Vittoria Zaffiro Pro
Le Zaffiro Pro peut se montrer très intéressant pour rouler en hiver ! Crédit Vittoria

Assez proche d’un pneu de course dans cette version, le Zaffiro Pro se montrera sous son meilleur jour en 25 et en 28 mm. Avec cette section on sera assez à l’aise sur le mouillé pour un entraînement.

  • Chape : Graphene 2.0 Compound
  • Renfort anti-crevaison : sous la chape
  • Carcasse : 60 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28, 30, 32 mm
  • Poids : 250, 280, 310, 320, 370 g
  • Prix : 27€

Vredestein Fiammante

Vredestein Fiammante
Le Vredestein Fiammante dispose d’un bon potentiel. Crédit Vredestein

Là aussi, il y a du poids, mais pour l’entraînement on est face à un produit de choix. Il sera judicieux de choisir des sections importantes pour optimiser la tenue de route. La carcasse sera assez inerte par contre.

  • Chape : Duocomp
  • Renfort anti-crevaison : en polycoton
  • Carcasse : 26 TPI Nylon
  • Sections : 23, 25, 28 mm
  • Poids : 295, 310, 340 g
  • Prix : 27 €

Contact : Bontrager, Continental, Hutchinson, Michelin, Schwalbe, Specialized, Vittoria, Vredestein