Avec le BH GravelX Evo, le pratiquant dispose d’une machine élaborée avec les dernières technologies. Pour un maximum de performances et de plaisir…

Il y a différentes façons de pratiquer le Gravel, comme un routier qui veut rouler partout, comme un vététiste qui veut aller vite sur les chemins, comme un cycliste qui veut découvrir le monde. Pour cela il faut un vélo léger, rigide, confortable et à la géométrie étudiée. C’est ce qui a conduit à la naissance du BH GravelX Evo. Une machine qui profite de toutes l’expérience de BH en matière de composite et de tout terrain et qui se vendra entre 2 800 et 3 700 € suivant le montage.

BH Gravel X Evo en montagne
Le BH Gravel X Evo permet de s’aventurer loin des routes. Très loin ! Crédit photo SalvaMoreno

Un cadre haute technologie

Le savoir faire de BH s’est totalement exprimé sur le cadre du GravelX Evo. Ce dernier est conçu en composite. Les fibres utilisées sont des Toray T 800 et T 500, des matériaux utilisés sur les meilleurs vélos de route. Le T 800 est une fibre HM (haut module) qui permet d’optimiser la rigidité et le poids. La T 500 une HR (haute résistance) qui apporte son lot de confort. La structure est moulée suivant le procédé  HCIM (Hollow Core Internal Molding) que BH emploie sur tous ses cadres composites. Il permet d’obtenir une compression optimale, des formes et des épaisseurs précises. Afin d’obtenir une bonne rigidité on retrouve un boîtier de pédalier BB 386 sur cette machine. Et tout ceci concourt à donner à ce cadre, un rapport rigidité/poids exceptionnel.

Des formes et une géométrie spécifiques

  • vélo BH Gravel X Evo
  • Porte-bidon sur le tube supérieur du vélo BH Gravel X Evo
  • tube diagonal du BH Gravel X Evo
  • fixation garde-boues et porte-bagages.
  • Pas e arrière droite duélo BH Gravel X Evo
  • Frein avant du vélo BH Gravel X Evo
  • passage de roue du vélo BH Gravel X Evo
  • Dérailleur Shimano GRX Di2

Le châssis ne compte pas seulement sur les propriétés dynamiques de son matériau pour être performant. Les haubans et bases sont asymétriques afin de supporter les contraintes du pédalage et du freinage. Mais ce design si particulier évite aussi à la chaîne de marteler la base droite, de se coincer et permet de disposer d’une assez bonne flexion verticale nécessaire à la filtration des chocs. La coupe du triangle avant adopte une douille haute et un tube supérieur un peu plus court, de façon à procurer une position moins traumatisante pour les cervicales et le haut du dos. Le cadre et la fourche sont compatibles avec des pneumatiques de 42 mm. Le disque avant est un 160 mm et l ‘arrière un 140 mm, le standard…

Un équipement adapté

dérapage d'un gravel BH Gravelx
Le nouveau BH Gravel X permet de rouler très sportivement. Crédit photo SalvaMoreno

On retrouve bien entendu sur le cadre, les points d’ancrage pour garde-boues et porte-bagages. Le cadre du BH GravelX Evo est aussi prévu pour le Di2. La batterie est ainsi placée dans la tige de selle tandis que l’interface de commande prend place dans le cintre. Car pour équiper cette machine, BH a fait appel au seul groupe du marché vraiment dédié au Gravel : le Shimano GRX . On retrouve donc les deux versions de cette transmission sur les modèles de vélos, le GravelX Evo 3.0 en GRX mécanique coûte ainsi 2 800 € et le GravelX Evo 3.5 équipé en GRX Di2 3 700 €.

Contact : BH Bikes