Pour 2020, il y aura un nouveau vélo cyclosportif ultra-performant : l’Argon 18 Krypton Pro ! Une machine étudiée pour rouler longtemps certes, mais très vite aussi !

cadre Argon 18 Krypton Pro
Le cadre Argon 18 Krypton Pro est assez léger avec ses 870 g et sa fourche qui pèse 380 g. Crédit Argon 18

Quand on pense Argon 18, on pense pour le moment à l’équipe Astana et donc au Gallium Pro à disque ou à patins ! Mais en dehors de ce modèle pointu, la marque de Gervais Rioux propose un cadre plus orienté endurance : l’Argon 18 Krypton Pro. Et le qualificatif Pro indique d’emblée que la machine est prévue pour rouler vite et fort ! Pour cela Argon 18 a mis à profit toute son expérience en la matière. Le carbone est du niveau de celui de mise sur les machines d’Astana et permet d’obtenir un poids record de 870 g pour le cadre et de 380 g pour la fourche tout en disposant d’une rigidité optimale. Et le reste des propriétés dynamiques a fait l’objet de toutes les attentions.

Aérodynamique et confort

Du côté de l’aérodynamique, tout est intégré ce qui permet de gagner 2,5w quand on en développe 300… Aucun câble, aucune durite ne dépasse. Tout est en interne, des leviers jusqu’aux composants, rien ne dépasse. A cette fin, Argon 18 a étudié une potence spécifique afin de faciliter la vie des mécaniciens qui n’auront pas à purger les freins pour changer de potence si la variation ne dépasse pas 2 cm. Cette nouvelle potence est disponible de 70 à 120 mm.

Vélo complet Argon 18 Krypton Pro
En France, les montages iront jusqu’au Shimano Ultegra Di2. Crédit Argon 18

Pour le confort, la géométrie endurance adoptée utilise un angle de direction plus couché que sur les machines dédiées à la compétition pure. La douille reste aux côtes usuelles, mais elle peut être rehaussée de façon substantielle (25 mm) avec le système 3D+. En termes de filtration des chocs, la rigidité verticale a été optimisée. De même, le cadre est prévu pour recevoir des pneus de 32 mm de section ou des 28 mm avec garde-boues. Il est bien sûr uniquement disponible à disque, 160 mm devant et 140 mm derrière. L’ensemble cadre fourche est vendu 3 600 € avec sa tige de selle. Les vélos complets en France seront en Shimano Ultegra mécanique (6 000 €) et Di2 (6 800 €).

Contact : Argon 18, ESM