Avec ses « montres » Sigma Id, la marque allemande propose des fonctions très intéressantes qui peuvent concurrencer bien des smartwatches du marché. En moins cher…

Premier point intéressant des Sigma Id, les dépenses ne sont pas excessives, la Id.Free coûte en effet 170 € et la Id.Tri 180 €. L’autonomie annoncée serait de l’ordre de 6 jours avant recharge. On dispose sur ces deux versions de montre de la mesure de la fréquence cardiaque au poignet, d’un GPS intégré qui enregistre la trace de la sortie, d’un suivi du sommeil, d’un altimètre barométrique.

Capteur cardiaque
C’est grâce à ces trois diodes que la fréquence cardiaque est captée.

Les montres sont connectables à des smartphones et affichent dès lors les SMS, tandis qu’un led indique les appels téléphoniques. Il faudra cependant utiliser le téléphone pour répondre aussi bien aux SMS qu’aux appels.

Détail du bracelet et du boîtier de la Sigma Id.Tri
Le petit « trait » blanc au dessus du bracelet est le led qui indiquera les appels téléphoniques.

Une offre solide

On peut également lier les montres Id à divers capteurs ANT+ et Bluetooth Smart. Elles sont de plus étanches jusqu’à 5 Atm ce qui permet de nager. Pas de plonger. On peut aussi s’en servir pour se guider via l’application Komoot, il suffit de précharger son itinéraire. L’utilisateur a le choix entre 3 affichages d’horloge. Les fichiers de données sont traités via l’application Link et le Sigma Data Center. Il y a de plus une fonction Crash Alerte qui prévient les secours via le smartphone, bien entendu, en cas de chute. Enfin, les montres sont équipées d’un bracelet silicone amovible et livrées avec un support de guidon. Mais quelles sont les différences entre la Free et la Tri alors ?

Les différences

Montre Sigma Id.Free
L’ID.Free donne les fonctions les plus utiles pour chaque activités sportives. Crédit Sigma

La Free est multisport et dispose de 7 profils sportifs différents. On choisit donc le profil qui colle le plus à la pratique du moment, course, randonnée, vélo, ski, natation. De plus la montre propose des « Exergames » qui permettent à l’utilisateur de faire du sport de façon intensive en jouant. Elle existe en noir, violet, bleu et vert. La Tri se limite à 4 activités, la natation, le cyclisme, la course à pied et les transitions ! On peut en utiliser une seule, ou les combiner dans n’importe quel ordre en fonction de l’entraînement mais aussi de la discipline pratiquée, triathlon ou duathlon par exemple. La Tri comporte également une fonction entraînement. Elle existe en noir, rouge, menthe fluo et vert fluo.

Montre Sigma Id.Tri
Les Id.Tri ont des couleurs voyantes et assurent un suivi de l’entraînement pointu. Crédit Sigma

Contact : Sigma, Guyonneau