Propriétaire des brevets et de la marque Powertap depuis avril 2019, Sram remet sur le marché les produits de la marque qui viendront compléter l’offre de Quarq en matière de capteurs de puissance.

Alternative aux capteurs de puissance au niveau du pédalier, comme les Quarq, les moyeux Powertap G3 ont leurs afficionados. Comme la mesure est prise au niveau de l’axe de la roue arrière on est au plus près de la puissance réelle puisqu’il n’y a quasiment plus rien qui se déforme, excepté le rayonnage, la jante et le pneumatique. Autre avantage, on peut passer en quelques secondes le capteur d’un vélo à l’autre sans avoir à le recalibrer ou à se lancer dans des opérations mécaniques complexes. L’inconvénient c’est qu’on est lié au type de roue (course, entrainement, CLM, montagne) et qu’il faut dès lors avoir un moyeu pour chaque activitéLe moyeu coûte entre 700 et 1000 €. Reste à l’associer à la bonne jante.

Les pédales P2

Pédales Powertap P2
Les pédales Powertap P2 sont certainement les pédales avec capteurs de puissance les plus précises et les plus simples. Crédit Sram

Avec les pédales Powertap P2, on dispose d’un système de prise de puissance pratique et fiable. Les cales ressemblent beaucoup à celle des Look Keo, mais elles présentent quelques petites différences notables. Il est impératif de les utiliser car dès lors qu’on travaille en force, les autres cales que les Powertap ne tiennent plusLes pédales se montent sans difficulté et permettent de passer d’un vélo à l’autre sans opérations longues et complexes. Les P2 coûtent aux alentours de 925 €. Elles sont alimentées par piles AAA et pèsent 398 g, les deux seuls bémols à émettre à leur propos…

Contact : Sram, RVF, Savoye, Comet, Winora