Changement de potence ou montage d’un nouveau guidon, ce n’est pas une opération compliquée. Mais il y a quelques précautions à prendre pour se faciliter la vie et rouler en toute sécurité.

Sommaire mécanique

Les outils

Pour monter son guidon aluminium, il faudra de la graisse pour lubrifier les liaisons cintre-potence, des clés Allen (4 ou 5 mm) ou Torx (T25 ou T 30) pour serrer les différentes vis et une clé dynamométrique pour bloquer l’ensemble comme il faut. Ici pour des raisons pratiques, nous avons remplacé la visserie Torx par une visserie Allen sur ce guidon Zipp…

Crédit photos : Frédéric Iehl

Temps et difficulté

En une dizaine de minutes cela devrait être fait, il n’y a rien de compliqué. Il faut en revanche être méticuleux et ne pas être “pressé” pour assurer un bon serrage, sûr et fiable. Prenez donc votre temps.

Étape 1

Mise en place de la potence guidon aluminium

Le pivot carbone est recouvert de pâte grippante. On ne met surtout pas de graisse. Si vous faites du montage aluminium sur aluminium, mettez de la graisse en revanche.

Étape 2

Mise en place de la potence

Si le pivot est un poil trop long, ce n’est pas grave. Au contraire.

Étape 3

Mise en place de la potence guidon aluminiuml

Il suffit de placer au-dessus un spacer de 5 mm, cela permettra de moduler un peu la hauteur de son guidon par la suite.

Mise en place de la potence

L’important c’est qu’il y ait au moins 3 mm entre le sommet de l’expandeur et celui du spacer pour que la compression soit possible.

Étape 4

Mise en place de la potence

On place ensuite le capot de direction.

Mise en place de la potence

Puis la vis de compression.

Étape 5

Mise en place du cintre guidon aluminium

Maintenant on passe au montage du cintre. Il est en aluminium, comme la potence, on graisse donc abondamment les parties en contact, mais aussi les filetages.

Mise en place du cintre d'un guidon aluminium

On n’oublie pas de graisser le capot. Les éventuels bruits de craquements sont liés à l’absence de lubrifiant.

Étape 6

Mise en place du cintre guidon aluminium

C’est le moment le plus critique, on a posé le cintre et on met le capot avec une seule main… On enlèvera l’excédent de graisse quand tout sera fini.

Étape 7

Mise en place du cintre

On place les premières vis pour tout maintenir.

Mise en place du cintre d'un guidon aluminium

On en profite pour centrer le cintre au moyen des repères. Ici il faut le pousser vers la gauche.

Étape 8

Mise en place du cintre d'un guidon aluminium

Les 4 vis sont maintenant en place, il va falloir les serrer de façon croisée, en suivant l’ordre indiqué sur la photo.

Étape 9

Mais cela ne suffit pas, il faut aussi que le serrage soit équilibré et que les écarts entre le capot et la potence soient les mêmes au-dessous et au-dessus.

Étape 10

On commence donc le serrage avec la clé dynamométrique. Quand les 4 vis sont bloquées, on refait un tour complet de serrage. Normalement on est bon à ce moment là.

Étape 11

Serrage de la potence d'un guidon aluminium

On compresse ensuite le capot de direction pour réduire le jeu.

Étape 12

Serrage de la potence d'un guidon aluminium

On serre aussi la potence en commençant par la vis du bas.

Serrage de la potence d'un guidon aluminium

On passe ensuite à celle du haut. Puis, on revérifie le serrage du bas, puis celui du haut. On terminera à la clé dynamométrique.

Étape 13

Serrage de la potence

Les couples de serrage sont généralement gravés sur les composants du guidon aluminium, ou sur le cadre.

Serrage de la potence

On regarde si on atteint le couple. Les lignes sont très proches, il faut de bons yeux. Et de l’attention…

Serrage de la potence d'un guidon aluminium

Il existe divers types de clés dynamométriques. Celle-ci est sans cliquet. Il faut donc être attentif. Quand le couple est atteint, on vérifie une fois et c’est bon !

Dans notre cas il ne reste plus qu’à monter la suite des composants. Le serrage de la potence et du cintre n’est donc pas définitif sur votre guidon aluminium. De même que la reprise du jeu dans la direction. Il y a encore beaucoup d’opérations à effectuer – réglages ergonomiques, montage de composants- avant d’être prêt à rouler. Si vous avez juste changé la potence, il faudra aligner celle-ci avec la roue avant, puis régler le jeu de direction. Avant de tout resserrer au couple, bien entendu.

Sommaire mécanique